Des limites de l'oreille

♪ - FORUM PRO : L'écriture, l'orchestration, la théorie musicale, les éditeurs de partitions, les techniques, les influences musicales, etc.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Avatar de l’utilisateur
Illico
Membre ♪
Messages : 55
Enregistré le : 01/06/2017 15:32:34
Localisation : Rennes (France)
Contact :

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Illico » 21/03/2019 21:05:51

Les oreilles n'ont pas de limites.... L'entrainement...entrainement...entrainement...entrainement

Look at this :
https://www.youtube.com/watch?v=r1YUu9Oh4MU
Cubase Pro 10 - UR22mkII - JBL LSR 305 - M-Audio Oxygen61ImageImage

Benjamin Montauban
Membre ♪
Messages : 16
Enregistré le : 08/03/2019 15:06:05

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Benjamin Montauban » 21/03/2019 21:42:04

[
Vinnie Johnson a écrit :Personnellement, je ne trouve pas ça très utile. Tu sais l'orchestration dans le temps ne se travaillait pas. Mais les siècles passent et il est vrai que les manques viennent à être comblés inexorablement au fil du temps.


Je pensais aux réductions d'orchestre pour s'aider dans l'analyse d'une l’œuvre, pas en œuvre en tant que telle. Je précise au cas où tu pensais à autre chose.

Vinnie Johnson a écrit :L'orchestration de Henry Mancini est la dernière qui tienne la route. Pour la relève il y a forcément un "trucage" quelque part.

Attention je ne dis pas qu'il n'y a pas de thèmes ou que que les musiques sont laides. Simplement je pense que c'est la plupart du temps difficilement jouable, même du côté des compositeurs qui prétendent le contraire. Beaucoup de travail post production. Par exemple le concerto gastronomique de Vladimir Cosma est super, mais tout ce qui en fait l'intérêt est perdu quand joué par un orchestre symphonique.


Tu ne penses pas ce trucage fait parti de l'évolution, après tout ces trucages permettent de nouveaux timbres jusqu'alors impossible. Penses-tu que les compositeurs sont de nos jours moins capables à ce niveau qu'avant? A cause du fait qu'ils s'en remettent facilement à la post-production?

Il y a aussi les morceaux techniquement difficile juste pour la difficulté. Je trouve ça dommage, c'est pareil en jazz. Il faut être soit un monstre technique ou alors être original, ce qui fait que la musique est presque secondaire. C'est l'ego qui prend le pas, il faut à tout pris devenir quelqu'un ou être connu pour ci ou mi. Alors, je me dis qu'il ne faut pas chercher à vouloir devenir mais écrire ce qui me plait sans considération externe.
Modifié en dernier par Benjamin Montauban le 21/03/2019 21:45:31, modifié 1 fois.

Benjamin Montauban
Membre ♪
Messages : 16
Enregistré le : 08/03/2019 15:06:05

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Benjamin Montauban » 21/03/2019 21:44:59

Illico a écrit :Les oreilles n'ont pas de limites.... L'entrainement...entrainement...entrainement...entrainement

Look at this :
https://www.youtube.com/watch?v=r1YUu9Oh4MU


Je le connais déjà à travers ses vidéos Rick Beato et son fils, il est vraiment bon. Mais c'est pas trop ce qui m'intéresse ^^

Avatar de l’utilisateur
Vinnie Johnson
Membre ♪♪
Messages : 190
Enregistré le : 08/05/2014 22:37:05
Contact :

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Vinnie Johnson » 21/03/2019 22:29:15

Benjamin Montauban a écrit :Je pensais aux réductions d'orchestre pour s'aider dans l'analyse d'une l’œuvre, pas en œuvre en tant que telle. Je précise au cas où tu pensais à autre chose.


oui désolé, effectivement je pensais à toute autre chose. Cela me rapelle une chose pendant mes études de musicologie j'avais colorier toutes les doublures, une couleur différente pour chaque doublure, sur une partition de Wagner.

Benjamin Montauban a écrit :Tu ne penses pas ce trucage fait parti de l'évolution, après tout ces trucages permettent de nouveaux timbres jusqu'alors impossible. Penses-tu que les compositeurs sont de nos jours moins capables à ce niveau qu'avant? A cause du fait qu'ils s'en remettent facilement à la post-production?


C'est vrai qu'on est un peu coincé en musique au niveau des timbres... J'ai acheté un roland MOC1 et MSE1 pour avoir des sonorités nouvelles. Je vais voir ce que je peux faire avec.

Le soucis c'est la barrière culturelle entre d'une part les compositeurs amateurs et de l'autre le milieu professionnel qui respecte toute les règles du contrepoint, à grand renfort d'orchestrateurs. Sans compter les coûts d'enregistrement hors de portée d'un compositeur émergent.

Finalement c'est juste ça qui me gêne.

Benjamin Montauban a écrit :Il y a aussi les morceaux techniquement difficile juste pour la difficulté. Je trouve ça dommage, c'est pareil en jazz.


Le jazz peut être aussi très rasoir :(

Benjamin Montauban a écrit :Je le connais déjà à travers ses vidéos Rick Beato et son fils, il est vraiment bon. Mais c'est pas trop ce qui m'intéresse ^^


Moi non plus, en quoi cela apprend Ă  composer d'ailleurs. :o

Benjamin Montauban
Membre ♪
Messages : 16
Enregistré le : 08/03/2019 15:06:05

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Benjamin Montauban » 23/03/2019 11:54:23

Vinnie Johnson a écrit :Le soucis c'est la barrière culturelle entre d'une part les compositeurs amateurs et de l'autre le milieu professionnel qui respecte toute les règles du contrepoint, à grand renfort d'orchestrateurs. Sans compter les coûts d'enregistrement hors de portée d'un compositeur émergent.

Finalement c'est juste ça qui me gêne.


La barre à l'air tellement haute qu'elle semble inatteignable. Mais toute cette équipe pour pondre une pièce décente je trouve exagéré. Je pense que ce qui a changé c'est surtout les délais, de nos jours on veut tout, tout de suite, et ce dans tous les domaines. C'est cette façon de penser et d'appréhender les choses qui est à remettre en question.

Avatar de l’utilisateur
Vinnie Johnson
Membre ♪♪
Messages : 190
Enregistré le : 08/05/2014 22:37:05
Contact :

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Vinnie Johnson » 23/03/2019 13:17:51

Benjamin Montauban a écrit :La barre à l'air tellement haute qu'elle semble inatteignable. Mais toute cette équipe pour pondre une pièce décente je trouve exagéré. Je pense que ce qui a changé c'est surtout les délais, de nos jours on veut tout, tout de suite, et ce dans tous les domaines. C'est cette façon de penser et d'appréhender les choses qui est à remettre en question.


On ne peut rien faire, elle est inatteignable en effet. Bien dit, de plus le besoin d'efficacité et de facilité contribue à la nécrose de l'art.

Pour en revenir au sujet, il me semble que les études en conservatoire ne se portent que sur l'oreille. En quelque sorte l'ultime but à atteindre, le couronnement des études pour un compositeur. Et donc, oui c'est possible de énormément travailler l'oreille relative, l'oreille absolue. Les gens ne sont pas pour autant dupes.

Je suis en tout cas heureux en tous cas d'avoir pu discuter avec toi Benjamin, le dialogue a été très fructueux, enrichissant et instructif.

Benjamin Montauban
Membre ♪
Messages : 16
Enregistré le : 08/03/2019 15:06:05

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Benjamin Montauban » 24/03/2019 19:08:35

Vinnie Johnson a écrit :Je suis en tout cas heureux en tous cas d'avoir pu discuter avec toi Benjamin, le dialogue a été très fructueux, enrichissant et instructif.


J'ai aussi apprécié ce dialogue, j'espère que ce ne sera pas le seul. Tu sembles avoir un engouement pour le travail de l'oreille que je partage aussi!

Benjamin Montauban
Membre ♪
Messages : 16
Enregistré le : 08/03/2019 15:06:05

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Benjamin Montauban » 27/03/2019 19:40:08

Si d'autres personnes veulent répondre, elles sont également bienvenue!

Avatar de l’utilisateur
Vinnie Johnson
Membre ♪♪
Messages : 190
Enregistré le : 08/05/2014 22:37:05
Contact :

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Vinnie Johnson » 29/02/2020 14:13:22

je viens de rédiger un article plus complet:

https://vinniejohnsoncompositeur.blogsp ... ieure.html

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 322
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Des limites de l'oreille

Messagepar Vegasound » 06/03/2020 15:53:02

Pour en revenir au sujet, il me semble que les Ă©tudes en conservatoire ne se portent que sur l'oreille


... certains domaines de la formation musicale ont pour but d'entrainer l'oreille en effet. Mais considérer qu'elle ne fait que cela me parait extrêmement réducteur. Cette formation musicale est le plus souvent associée à l'apprentissage d'un ou plusieurs instruments, elle fait partie d'une formation globale dans laquelle apprend aussi l'interprétation, l'improvisation, le jeu en groupe, la culture musicale, on cherche à analyser pour comprendre les esthétiques etc etc... Certes il y a le contrepoint, mais il y a plein d'autres disciplines comme l'électro acoustique, les musiques actuelles, la MAO...auprès de professeurs dont la carrière et les diplômes garantissent leur degré d'exigence. L'entrainement de l'oreille n'est qu'une composante de la formation, rien de plus rien de moins.

Le soucis c'est la barrière culturelle entre d'une part les compositeurs amateurs et de l'autre le milieu professionnel qui respecte toute les règles du contrepoint, à grand renfort d'orchestrateurs. Sans compter les coûts d'enregistrement hors de portée d'un compositeur émergent

La plupart des productions "professionnelles" sont faites avec des samples, par des compositeurs à qui l'on ne demande pas de savoir écrire/orchestrer du moment qu'ils peuvent pondre une compo orchestrale qui fonctionne. Si l'on écoute attentivement , il n'est pas rare d'entendre même au cinéma quelques "approximation" harmoniques dans les BO !
Quant aux couts d'enregistrements, c'est côté production que cela se passe. Si une prod ou un éditeur croient en la qualité d'une compo, ils la financeront s'ils le peuvent, peu importe que l'on soit "émergent" ou pas.


Retourner vers « Composition musicale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 76 invités