Apprendre à écrire à la main

♪ - Ce forum regroupe toutes les questions élémentaires que l'on se pose quand on débute, et est donc un concentré d'informations utiles pour tout débutant.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Avatar de l’utilisateur
swiiscompos
Membre ♪♪♪
Messages : 966
Enregistré le : 28/01/2008 21:01:54
Localisation : Lausanne

Apprendre à écrire à la main

Messagepar swiiscompos » 27/08/2010 00:03:23

Bonsoir tout le monde,

Je me rends de plus en plus compte qu'écrire la musique (des partitions donc) sur un ordinateur est lent, peu pratique et surtout peu créatif. J'ai beaucoup de peine à ne pas écouter ce que ça donne après chaque mesure écrite, et par conséquence dès que ça m'a l'air un peu étrange, je corrige, alors que les sons Garritan de Finale sont loin de me donner un aperçu réaliste. Il en résulte donc un formatage : J'évite toute chose un peu dissonante, je reste un peu "sage".

J'ai remarqué qu'écrire à la main me permettait de mieux me représenter la musique dans ma tête et surtout d'oser des choses. Mon seul problème c'est que je n'ai presque jamais écrit de musique à la main, et quand j'essaye, le résultat est assez désastreux (je suis très lent et c'est illisible!). J'aimerais donc savoir s'il existe des méthodes d'apprentissage, comme pour l'alphabet, avec les mouvements à faire (tout en sachant qu'après on à sa propre écriture), des exercices à copier etc...

Merci!

./.
[ absence définitive ]
[ absence définitive ]
Messages : 3898
Enregistré le : 04/10/2008 01:55:52

Messagepar ./. » 27/08/2010 00:49:04

Au début c'est un peu comme inception il te faut un crayon, ton crayon, mais d'autres ont le droit d'y toucher pas la peine d'être maniaque.
Perso j'ai un faible pour les portes mines 07 hb, mais c'est chacun son truc hein on va pas chipoter
Du papier portée du vrai tu peux t'en faire un paquet de 1000*12 portée sur du A3 plié en deux aux photocopieuses.
Ensuite tu fais 10 lignes de bling et 10 lignes de blang
chut dit la mouette

sacrenouille
Membre ♪♪
Messages : 100
Enregistré le : 27/08/2007 13:18:51
Contact :

Messagepar sacrenouille » 27/08/2010 04:45:32

> Je me rends de plus en plus compte qu'écrire la musique (des partitions
> donc) sur un ordinateur est lent, peu pratique et surtout peu créatif.

Ahem.... Je trouve moi au contraire que c'est un outil formidable qui ouvre bien des voies. Peu importe l'outil tant que tu le maîtrise.

> J'ai beaucoup de peine à ne pas écouter ce que ça donne après chaque
> mesure écrite, et par conséquence dès que ça m'a l'air un peu étrange,
> je corrige, alors que les sons Garritan de Finale sont loin de me donner
> un aperçu réaliste.

Eh bien je dirai que pour composer tu dois partir d'un instrument que tu maitrises. Si tu ne maitrises par Garitan (j'ai entendus de superbes choses avec GPO alors je me dis que ca doit plutot venir de toi que de GPO), alors utilises un instrument (virtuel ou pas) que tu maitrises. Compose sur cet instrument d'abord, reorchestre et réapplique ensuite sur d'autres. Ce peux etre un piano, une guitare, une flute... De quel instrument joues-tu ?

> J'ai remarqué qu'écrire à la main me permettait de mieux me
> représenter la musique dans ma tête et surtout d'oser des choses. Mon
> seul problème c'est que je n'ai presque jamais écrit de musique à la
> main, et quand j'essaye, le résultat est assez désastreux

Euh c'est contradictoire ça. Tu constates que c'est mieux pour toi, même si le résultat est désastreux ?

La musique doit venir ce que tu entends dans ta tête. Elle ne vient ni de ton crayon ni de ta souris.

Avatar de l’utilisateur
Hicks
Membre ♪♪♪
Messages : 566
Enregistré le : 08/12/2009 14:40:20
Localisation : Paris

Messagepar Hicks » 27/08/2010 09:16:27

J'avoue préférer écrire a la main (avec un instrument a coté pour vérifier).
Déjà la base est de maitriser la lecture a une voix. Ça peut paraitre bête de dire ça, mais vaut mieux le rappeler.
Ensuite travaille tes harmonies.
Prends d'abord le mode majeur par exemple et écrit uniquement sur du I IV V dans le désordre, pour entendre les couleurs. Une fois que tu sais quelle couleur obtenir et donc yel accord utiliser, tu ajoutes le VI etc...

Avatar de l’utilisateur
Pierre-jean Beaudoin
Membre ♪♪
Messages : 331
Enregistré le : 17/10/2007 21:43:55
Localisation : Croix
Compositeur pro depuis : 01 Sep 2007
Contact :

Messagepar Pierre-jean Beaudoin » 27/08/2010 09:41:50

j'irai presque un poil plus loin histoire pour bien faire les choses :

Tu prends pour t'exercer un mélodie simple ( genre issue d'une mélodie populaire). Puis avec ton crayon de papier, ta gomme et ton papier musique. Tu écoutes ( oreille interne) les harmonies que tu entends (vérification parfois au piano). Une fois que tu as trouvé ta structure harmonique, tu dessines le / les contrechant / tu orchestres suivant le style que tu t'es fixé.... Tu fais l'exercice pour tous les styles clés de l'histoire de la musique avec une étude approfondie de l'orchestration.

Une fois que tu as fait tous ca.... Tu n'auras plus besoin que de ton oreille et rien d'autre....

En fait je dis ca car finalement pour écrire véritablement ce qui sort de ta tête, il faut une oreille interne béton. A partir du moment ou tu commences à t'inspirer de son VST sorti de final/ Sibelius ou autre, tu te laisseras quand même inconsciemment guider par le son que tu entends.... Après tout dépend de ta démarche et de ta façon de composer... Certains préfèrent partir d'un son....

daphné
Membre ♪
Messages : 2
Enregistré le : 20/09/2009 14:28:54

Messagepar daphné » 27/08/2010 09:59:08

donc comment obtenir une oreille interne en béton ?

Avatar de l’utilisateur
swiiscompos
Membre ♪♪♪
Messages : 966
Enregistré le : 28/01/2008 21:01:54
Localisation : Lausanne

Messagepar swiiscompos » 27/08/2010 10:07:28

Je crois qu'on dévie un peu déjà :lol: !

Le résultat désastreux c'est au niveau de la lisibilité et de la rapidité, non au niveau de la composition. Mais j'ai malheureusement bien peur que la technique de ./., écrire 10 lignes de bling puis 10 lignes de blang, soit la seule solution.

Est-ce que certains écrivent à la plume, c'est moins d'effort pour le bras non?

Avatar de l’utilisateur
Olivier Calmel
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2187
Enregistré le : 19/09/2007 10:40:57
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Olivier Calmel » 27/08/2010 10:28:54

Le medium pour 'écrire' est une chose extrêmement importante.
Elle conditionne bien évidemment la création elle-même.
Il va de soit que plus celui-ci est simple, basique, neutre, et plus ton chant intérieur se doit d'être riche.

On a déjà abordé maintes fois le sujet sur ces forums : écrire à l'ordinateur sans partition (sous logic ou autre machin) ne permet pas, c'est juste une évidence, de construire des contrepoints élaborés. Pour cela il faut nécessairement revenir à la partition. D'ou les cohortes de musiques verticales, avec des harmonies peu élaborées et des pivots harmoniques inexistants.
Ecrire la totalité de la composition sous un logiciel de partition, je dis pourquoi pas, personnellement ce n'est pas ce que je fais, mais il faut avoir la totalité du monstre en oreille interne, selon moi, pour ne pas tâtonner.

Personnellement j'écris mes contrepoints, mes harmonies et la totalité du monstre au papier A3. Certains passages sont complets, d'autres sont vraiment en bazar. Ensuite je réalise sous finale.

EDIT : précision 100 % de mes projets depuis déjà un certain moment sont destinés à être joués par des musiciens de chair et d'os.
Ceci peut expliquer cela.
Modifié en dernier par Olivier Calmel le 27/08/2010 10:30:51, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pierre-jean Beaudoin
Membre ♪♪
Messages : 331
Enregistré le : 17/10/2007 21:43:55
Localisation : Croix
Compositeur pro depuis : 01 Sep 2007
Contact :

Messagepar Pierre-jean Beaudoin » 27/08/2010 10:30:26

daphné a écrit :donc comment obtenir une oreille interne en béton ?


arf.... en gros, les ingrédients sont :

- avoir une bonne connaissance du solfege => savoir lire une partition en chantant chaque ligne mélodique mais aussi chaque harmonies ( lecture verticale et horizontal).. cela implique une bonne connaissances des intervalles entre autres mais aussi des clés / des rythmes / des gammes etc afin que tout soit fluide.. Cette connaissance te permettra d'écrire rapidement ce que tu entends..

- après, il faut étudier des livres théoriques d'hamonies / de contrepoints et surtout des partitions en se forcant à lire à la table ( sans piano ou autres)

- après harmoniser des mélodies de tous styles. Après ces exercices finies ( soit quelques années au minimum de pratique)... on peut déjà espérer avoir une oreille interne qui soit pas mal.

=> au bilan , il te suffira d'avoir un bout de papier pour écrire ta musique telle que tu l'entends.

rpaillot
[ absence définitive ]
[ absence définitive ]
Messages : 103
Enregistré le : 23/11/2009 00:06:07

Messagepar rpaillot » 27/08/2010 10:55:47

Olivier Calmel a écrit :Le medium pour 'écrire' est une chose extrêmement importante.
Elle conditionne bien évidemment la création elle-même.
Il va de soit que plus celui-ci est simple, basique, neutre, et plus ton chant intérieur se doit d'être riche.

On a déjà abordé maintes fois le sujet sur ces forums : écrire à l'ordinateur sans partition (sous logic ou autre machin) ne permet pas, c'est juste une évidence, de construire des contrepoints élaborés. Pour cela il faut nécessairement revenir à la partition. D'ou les cohortes de musiques verticales, avec des harmonies peu élaborées et des pivots harmoniques inexistants.


Je connais un tas de gens qui composent magnifiquement bien sous LOGIC ou Cubase. Et avec des contrepoints élaborés et tout ce que tu veux ;) Pour moi voir les notes sur une portée ou dans un piano roll, c'est un peu la meme chose. Alors certes sur une portée tu as l'avantage de pouvoir "tout voir" d'un coup d'oeil. Mais ça tu peux aussi le faire avec un piano roll dans une moindre mesure .


Retourner vers « Aide aux débutants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités