Quintes et octaves parallèles

♪ - Ce forum regroupe toutes les questions élémentaires que l'on se pose quand on débute, et est donc un concentré d'informations utiles pour tout débutant.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Avatar de l’utilisateur
Hicks
Membre ♪♪♪
Messages : 566
Enregistré le : 08/12/2009 14:40:20
Localisation : Paris

Quintes et octaves parallèles

Messagepar Hicks » 01/03/2010 11:15:33

Hello Ă  tous,

je suis en train d'étudier le traité d'harmonie de Tchaikovsky et bien sur il parle des interdictions de quinte et octaves parallèles.

MĂŞme si les exemples me paraissent clairs, est ce que j'ai bien compris?
Le phénomène de quinte parallèle n'arrive que si on a un intervalle de quinte dans l'harmonie et si dans l'accord suivant, les notes qui constituaient cet intervalle refont un même intervalle de quinte.

Ai-je bon?

En fait, il faut sans cesse faire des renversements?

Un autre souci que j'ai, c'est que quand j'étudie des conducteurs, l'accord n'est presque jamais vertical. Il se créé au long de la mesure horizontalement.
Donc comment peut il y avoir des quintes parallèles?

Merci par avance

Avatar de l’utilisateur
smorizet
Membre ♪♪♪
Messages : 723
Enregistré le : 14/10/2009 17:32:42

Re: Quintes et octaves parallèles

Messagepar smorizet » 01/03/2010 11:30:38

Hicks a écrit :Le phénomène de quinte parallèle n'arrive que si on a un intervalle de quinte dans l'harmonie et si dans l'accord suivant, les notes qui constituaient cet intervalle refont un même intervalle de quinte.

Si tu isoles deux voix, tu ne dois pas trouver de quintes parallèles consécutives.
Ex : enchainement Ier et IIe degré
Do Sol Mi Do -> Re La Fa Do
Les voix de tenor et basse sont en quintes parallèles (do-sol, re-la)

Cela vient aussi de la disposition des accords. De bonnes dispositions impliquent des enchainements sans faute.

En fait, il faut sans cesse faire des renversements?

C'est plus classe, mais cela dépend vraiment de ce que tu veux obtenir. Un accrod renversé aura moins d'assise.

Un autre souci que j'ai, c'est que quand j'étudie des conducteurs, l'accord n'est presque jamais vertical. Il se créé au long de la mesure horizontalement.
Donc comment peut il y avoir des quintes parallèles?

Il faut imaginer une version réduite façon choral. Commence peut-être par des partitions plus simples à la lecture (quatuors et symphonies de Haydn).

Puis finalement, des quintes parallèles qui sonnent, on en trouve beaucoup chez Ravel (l'enfant et les sortilèges), voire même chez Mozart et Bach. Mais il est important dans un premier temps de savoir les éviter.

Francois111
Membre ♪♪♪
Messages : 833
Enregistré le : 20/12/2006 11:29:13
Localisation : Lyon

Messagepar Francois111 » 01/03/2010 17:28:24

Sylvain a tout dit, par contre j'irais un peu plus loin :
Il faut imaginer une version réduite façon choral. Commence peut-être par des partitions plus simples à la lecture (quatuors et symphonies de Haydn).

Moi je dirai même du simple choral de Bach, y a déjà des milliers de choses à y voir avec du 4 voix constant.

Avatar de l’utilisateur
Hicks
Membre ♪♪♪
Messages : 566
Enregistré le : 08/12/2009 14:40:20
Localisation : Paris

Messagepar Hicks » 01/03/2010 18:20:52

Merci Ă  vous deux,

je vais commencer Ă  regarder des partitons de Hayden et Bach.

Avatar de l’utilisateur
Nicholas
Team ♪ | News
Team ♪ | News
Messages : 1297
Enregistré le : 14/02/2007 14:17:36
Localisation : Idf
Contact :

Messagepar Nicholas » 01/03/2010 20:27:22

J'utilise les quintes et octaves parallèles dès que je peux - une vraie libération après des années d'éducation classique stricte.

Pense à "Owner of a Lonely Heart" de Yes, ou encore l'ouverture de "Money for Nothing" de Dire Straits. Hans Zimmer nous livre une orgie d'octaves parallèles dans "Angels & Demons".

A consommer sans modération - sauf si on essai de passer un examen, ou passer pour un compositeur classique.

Avatar de l’utilisateur
ODemontrond
Membre ♪♪♪
Messages : 914
Enregistré le : 15/09/2006 20:41:18
Localisation : IDF
Contact :

Messagepar ODemontrond » 01/03/2010 20:47:50

Pense Ă  "Owner of a Lonely Heart" de Yes


alors celle là elle est bonne, j'aurais jamais osé cité ça en exemple pour les quintes paralleles! Et pour le coup c'est de l'exemple qui sonne, mais c'est de la rythmique.
Disons que quand même, nos oreilles entendent bien ce qui sonne et quand une partie vraiment mélodique est doublée avec une deuxième partie pleine de quintes, ça sonne pas bien, c'est tout.

c'est vrai que YES c'est du classique maintenant :P
je ne m'en lasse pas
Si seulement la musique pouvait servir Ă  quelquechose....

Avatar de l’utilisateur
ODemontrond
Membre ♪♪♪
Messages : 914
Enregistré le : 15/09/2006 20:41:18
Localisation : IDF
Contact :

Messagepar ODemontrond » 01/03/2010 20:50:12

et il y a aussi "highway to hell" de guillaume de machaut à consommer sans modération !!!
Si seulement la musique pouvait servir Ă  quelquechose....

Avatar de l’utilisateur
Nicholas
Team ♪ | News
Team ♪ | News
Messages : 1297
Enregistré le : 14/02/2007 14:17:36
Localisation : Idf
Contact :

Messagepar Nicholas » 01/03/2010 20:52:06

Pour l'anécdote Rick Wakeman (aux claviers de Yes) avait le choix entre d'être soliste avec la Symphonie de Londres ou de signer un deal avec Virgin...

Avatar de l’utilisateur
Andrasia
Membre ♪♪
Messages : 288
Enregistré le : 21/08/2009 00:59:55

Messagepar Andrasia » 01/03/2010 20:57:37

Disons que quand même, nos oreilles entendent bien ce qui sonne et quand une partie vraiment mélodique est doublée avec une deuxième partie pleine de quintes, ça sonne pas bien, c'est tout.


Bah écoute la B.O de Flesh+blood... moi je trouve que ça sonne et pourtant la mélodie est doublée à la quinte(quasi systématique!)!

Ce qui sonne ce qui sonne pas on dit souvent que les quintes parallèle sonnent creux..bah je trouve pas!

Avatar de l’utilisateur
swiiscompos
Membre ♪♪♪
Messages : 966
Enregistré le : 28/01/2008 21:01:54
Localisation : Lausanne

Messagepar swiiscompos » 01/03/2010 21:01:27

Ou l'oiseau de feu de Stravinsky, ça donne un effet un peu étrange mais voulu. Surtout le final qui n'est formé presque que par des accords parallèles. Karajan essaie de les faire disparaitre dans ses versions, alors quand je suis passé à la version Boulez je me suis dit : qu'est-ce que ça sonne mal! et finalement je trouve que ça donne une plus grande amplitude, plus de rugosité.


Retourner vers « Aide aux débutants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités