Technique de mix

♪ - FORUM PRO : Instruments de musique, technique instrumentale, création sonore, Matériel, MAO (Mac, PC, Pro Tools, DP, Logic, effets/plug-ins, etc.), son et image, prise de son, mixage, mastering, le studio, l'orchestre "réel", etc. 

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Membre ♪♪♪
Messages : 558
Enregistré le : 17/11/2009 10:05:38
Localisation : Agen
Contact :

Technique de mix

Messagepar Christophe » 13/09/2012 17:44:15

Hello !

En ce moment je me trouve en plein doute au niveau du mixage..
Je n'arrive pas à faire sonner mes morceaux, j'ai l'impression de les blinder de plug et autre boostage de la mort pour arriver à leurs donner un semblant de peps..et c'est pas ça non plus.. ça ne sonne pas !
Donc, je souhaiterais connaitre votre approche du mix en générale.

Je précise que je compose sur un axe electro, tout par instrument virtuel et sur Logic 9.
J'ai eu la fâcheuse habitude de mixer avec un limiteur-compresseur-eq sur le master qui avait tendance à écraser mes mix en générale, et maintenant que je veux enlever tout ça, je n'arrive plus à rien.

J'ai pu lire quelque pars qu'il fallait que je convertisse mes pistes en audio avant de les mixer, ça donnerait plus de dynamique. Faite vous cela ? à quel moment de la chaine ? Avant de leurs avoir coller des plug (compresseur-eq-autre..) ou après ?

En gros, pourriez vous me donner le cheminement de votre mix.
Imaginons que l'on soit en pleine compo .. vous faire quoi en 1er ?
Vous composer et mixer le tout Ă  la fin de votre compo?
Vous composez et mixer en mĂŞme temps ? ce qui veut dire, travaille des pistes au cas par cas et Ă©volution du morceau par la suite...?

comment faite vous ?
Quel est pour vous "une piste type" ?

J'ai toujours eu tendance Ă  laisser les pistes quasi vierge de plug et sculpter le son via le master.
Ce qui me permettais d'avoir d'entrée de compo, un "gros " son que je travaillais au fur et à mesure de la compo.

Maintenant que j'ai plus rien en master, j'ai un son rikiki et je n'arrive pas Ă  me plonger dans l'ambiance de mes compo.

Bref, quelle est la meilleur approche en terme de mix ?

Merci pour vos conseil Ă  venir ;)

A+

Avatar de l’utilisateur
sinnay
Membre ♪♪♪
Messages : 823
Enregistré le : 25/01/2007 13:27:47
Contact :

Messagepar sinnay » 13/09/2012 19:12:53

Le mix d'un titre commence avant tout par le choix de ses arrangements...
ensuite il y a à peu près autant de types de configs possibles que de morceaux à mixer; ça dépend en partie du style, de la direction artistique et de la destination du morceau...

Ta façon de procéder me laisse un peu penser que tu mets la charrue avant les boeufs...booster un master est une étape qui intervient à la fin de la chaîne de traitement du son, une fois que tes arrangements et que ton mixage sont cohérents. Donc, àmha, tenter d'avoir un master qui envoie du lourd avant même d'avoir pondu une note ne me semble pas très logique.

Bon courage!
la grande musique est muette Lao Tzeu
http://www.yannisdumoutiers.com

Avatar de l’utilisateur
urano
Membre ♪♪
Messages : 374
Enregistré le : 20/04/2012 08:42:11
Contact :

Messagepar urano » 14/09/2012 07:20:21

je pense que tu as déjà repris de bons réflexes en enlevant les fx dans le master.

Perso, je travaille mon arrangement quasiment sans reverb. Quand il est abouti et que j'ai essayé de virer tout le superflu, un peu d'eq pour éviter les chevauchements , une légère compression (si nécessaire), un choix dans les placements : qui à droite, à gauche, devant, derrière, etc. (parfois ce choix se fait naturellement bien en amont) après je peux mettre un peu de sucre glace au master mais c'est très rare car ça se fait généralement au mastering.

Souvent, le mix se fait naturellement sans forcer. Si ça bloque, c'est souvent que mon arrangement n'est pas efficace. (mauvais choix de sons ou de registres, score surchargé ...)
:wink:

Avatar de l’utilisateur
Xavier Thiry
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2375
Enregistré le : 01/08/2007 12:32:43
Contact :

Messagepar Xavier Thiry » 14/09/2012 09:17:04

tout comme urano !

Moi en général je tiens une approche "naturelle" avec niveaux/pan, et elle doit déjà rendre compte de 80% du titre. Si ça n'est pas excitant tel quel, alors il faut revoir les sons ou les idées. Par ailleurs, chaque piste doit être cool, et doit être agréable à écouter toute seule, ça c'est super important. Je raisonne sur le "geste". Est-ce que chaque piste a un "geste" ?

A mon avis, la difficulté chez toi Christophe, ce sont les instruments virtuels. J'ai la chance d'utiliser un peu des synthés hardware analogiques, et c'est un vieux débat certes, mais... La différence est vraiment là, quoi. Quand je rentre du korg ms10, je sais que je n'aurai quasi-rien à faire pour le rentrer dans le mixage. Le grain naturel fait que le son est excitant en soi.

Tu es déjà bien expérimenté, je ne veux pas te donner de conseils, vraiment, mais avec le virtuel, je dirais qu'il faut vraiment faire le tri de ses synthés, et se concentrer sur peu d'entre eux pour très bien les connaître. Aussi, je pense qu'il faut éviter ceux dont l'argument principal est la restitution du monde analogique ; moi je trouve que ça ne marche pas. Par contre, les reaktor, absynth, le granulaire, les samplers sophistiqués, là on est dans un monde où l'ordi déchire.

Sur les percussions ça se joue avec le temps, les sons accumulés qu'on connait bien, parfois qu'on a captés soit-même sur un autre projet, etc... Tous les drumkits du commerce me laissent perplexes.

Après, en traitement quand même, un bon comp qu'on maitrise bien c'est super important (ça n'est pas mon cas lol), mais je sais qu'on peut avoir de belles choses sans.

Et dernier truc, mixer à bas volume est souvent une très bonne option. En tous cas, écouter régulièrement à très bas volume donne de véritables indications sur la solidité des idées musicales et du mixage.

Avatar de l’utilisateur
sinnay
Membre ♪♪♪
Messages : 823
Enregistré le : 25/01/2007 13:27:47
Contact :

Messagepar sinnay » 14/09/2012 11:24:30

chaque piste doit être cool, et doit être agréable à écouter toute seule, ça c'est super important


pas forcément...tu peux avoir une piste qui sonne tout étriqué en solo, mais qui prend parfaitement sa place dans un mix...
la grande musique est muette Lao Tzeu

http://www.yannisdumoutiers.com

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Membre ♪♪♪
Messages : 558
Enregistré le : 17/11/2009 10:05:38
Localisation : Agen
Contact :

Messagepar Christophe » 14/09/2012 11:45:44

Je suis d'accord avec vous et je vous remercie pour vos conseils.

Il est clair que j'ai tendance Ă  mettre la charrue avant les boeufs, comme la dit sinnay.
C'est un vieux défaut qu'il faut que je corrige.

Généralement, avant même de commencer je metais sur le master un vieux prog de pseudo mastering, qui est T-Rax. J'avais une config toute prête à base de compresseur, limiteur, Eq et je calais mon mix en fonction de cette config.
Il clair qu'une fois le T-Rax en mode Bypass, j'avais l'impression de passer d'une Formule 1 à une 2CV ! Donc je laissais mon T-Rax...et mon son est sculpté en fonction de ce plug.
Le soucie, c'est que du coup la gestion des nuances est compliquées toute les fréquences sont plus ou moins boosté et les détails ne ressorte pas.

Actuellement je prépare un album qui se veut plus minimal et c'est la que j'ai vu que ça ne fonctionnais plus.
Mes détails ne sorte pas et le peut de détail existant vient se mélanger au reste.
donc je vais utiliser vos technique de mix, repartir plus cool et d'avantage sur un travail Ă  la source du son.

Après il est clair que je ne bosse qu'avec du virtuel, j'utilise principalement 2 soft: Omnisphère ou j'ai les bank intégrale et Reason 6.5.
L'avantage d'Omnisphère, c'est que je commence à le maitriser mais son inconvénient est que la majeur des son viennent du même soft (bass-lead-texture etc..) et que tout est relativement riche..je me demande si ce n'est pas aussi pour cela que je me retrouve avec des fréquence qui se mélange.
Reason me sert pour le côtés batterie electro, ou petit détails sonore.

Je vous ai mis 2 titres qui m'ont été validé pour l'album:
http://www.christophe-mathieu.fr/private.html
Mot de pass: Compo
Je les laisserais un petit moment avant de les enlever.

Le 2ème sera revu sur la partie de fin, surtout la ligne de basse.
J'ai ces mix à revoir et à fignoler, ça vous donnera une idée du manque de finesse ou de définition qu'il me manque.


PS: Mon site rame Ă  mort aujourd'hui, surement du Ă  une maintenance sur l'herbergeur....dsl pour la lenteur.

Avatar de l’utilisateur
Xavier Thiry
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2375
Enregistré le : 01/08/2007 12:32:43
Contact :

Messagepar Xavier Thiry » 14/09/2012 12:04:54

Oula ouais ça rame à mort Christophe, là
tu ne peux pas les mettre sur un soundcloud temporairement ?

sinnay a écrit :
chaque piste doit être cool, et doit être agréable à écouter toute seule, ça c'est super important


pas forcément...tu peux avoir une piste qui sonne tout étriqué en solo, mais qui prend parfaitement sa place dans un mix...


Ca dépend de ce qu'on met derrière le terme "étriqué". Même une piste traitée beaucoup, avec un spectre restreint doit garder un côté cool, dans mon idée. Quand on écoute des multipistes des Beatles on entend ça, même un piano ultra resserré dans le spectre à quelque chose de chouette, par exemple. Je pourrais appeler ça aussi "naturel". L'avantage c'est que quand toutes les pistes sonnent vraiment bien, on a dix fois plus de possiblités de mixage.

Avatar de l’utilisateur
Xavier Thiry
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2375
Enregistré le : 01/08/2007 12:32:43
Contact :

Messagepar Xavier Thiry » 14/09/2012 12:15:40

Ah non c'est bon j'ai réussi
Ben ils sonnent pas mal quand mĂŞme ces titres ! Surtout le premier.

A mon avis, la limite c'est que tes sons percussifs manquent de caractère. Je pense que ça te rafraichirait de partir sur des pistes plus originales, en samplant des disques, en utilisant des sons plus incongrus. Ces sons-ci sont un peu passe-partout je trouve.

Sur le plan strictement technique, tu peux utiliser un peu de compression en side-chain, le kick qui compresse la basse, les HH et les nappes, par exemple. Tu as déjà essayé ?
Modifié en dernier par Xavier Thiry le 14/09/2012 12:16:18, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tigerman
Membre ♪♪
Messages : 365
Enregistré le : 19/08/2011 10:09:49
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Tigerman » 14/09/2012 12:15:40

Si vous avez du temps, je vous conseille la lecture de ce post où un célèbre mixeur avec qui j'ai eu l'occasion de travailler (William Flageolet, "wfplb" sur le forum) donne pas mal de bons conseils de base.
http://fr.440forums.com/forums/?site440 ... =0&start=0
http://brotools.fr , tutoraux gartuits et en français pour l'utilisateur Pro Tools

Avatar de l’utilisateur
Xavier Thiry
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2375
Enregistré le : 01/08/2007 12:32:43
Contact :

Messagepar Xavier Thiry » 14/09/2012 13:47:38

Tigerman a écrit :Si vous avez du temps, je vous conseille la lecture de ce post où un célèbre mixeur avec qui j'ai eu l'occasion de travailler (William Flageolet, "wfplb" sur le forum) donne pas mal de bons conseils de base.
http://fr.440forums.com/forums/?site440 ... =0&start=0


merci Tiger !
je le parcours et j'en retiens notamment ceci : "Pour le musicien, le mixage ne semblerait qu'une mise en forme proprette de sa musique. La difficulté vient, sans doute de ce qu'appelait Pierre Schaeffer dans le "traité des Objets Musicaux": "l'écoute intelligente" c’est-à-dire que le musicien écoute l'œuvre comme de la musique, alors que le mixeur comme du son !
Distinguo un peu subtil mais qui pourrait expliquer en partie cette frilosité et cette application à bien faire. Le musicien qui mixe devrait se transformer de Jekills en Hide"


ça me fait réfléchir :)


Retourner vers « Instruments, MAO, Studio, Mixage, etc. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités