[TROUVÉ] Compositeur pour film étudiant ESMA Montpellier

♪ - Forum dédié à la recherche de compositeurs, musiciens, ou techniciens, pour les projets et films d'écoles.
ATTENTION : Pas d'annonce relatives à des projets avec exploitation commerciale, finalité 'promotionnelle'/publicitaire ou diffusion(s) sans rémunération ni contrat approprié.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

zikayan
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1243
Enregistré le : 01/01/2008 20:50:54

Messagepar zikayan » 06/05/2010 15:40:59

Hicks a écrit :Bon mais vous savez que Tarantino c'est le seul qui utilise pas de musique dans ses films...

De musique originale, tu veux dire.
Bah... C'est un peu la même pour la grande majorité des courts-métrages.
Sauf peut-être effectivement dans l'anim, parce qu'un budget de court d'animation reste en général assez lourd, et que les courts d'anim français connaissent de belles carrières internationales.
Quant aux écoles, tout espoir n'est pas perdu. Elles prennent conscience peu à peu de leur nouvelles responsabilités de producteurs.

Avatar de l’utilisateur
heral
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2999
Enregistré le : 20/11/2005 00:13:36
Localisation : Montpellier
Contact :

Messagepar heral » 06/05/2010 17:15:28

Yan a écrit :
Hicks a écrit :Bon mais vous savez que Tarantino c'est le seul qui utilise pas de musique dans ses films...

De musique originale, tu veux dire.

non, bien sur que non, tarantino n'est pas le seul.
il y a pléthore de réalisateurs qui puisent dans le catalogue, classique, jazz, variete...
l.visconti, m.scorsese, a.kaurismaki, w.allen ....la liste est trop longue
,,, le heral, parce que je le vaurien

Avatar de l’utilisateur
heral
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2999
Enregistré le : 20/11/2005 00:13:36
Localisation : Montpellier
Contact :

Messagepar heral » 06/05/2010 17:17:02

ooops....martin scorsese a meme repris le theme de camille de g.delerue dans son film "casino"
voici donc un réalisateur qui va chercher une musique de film d'un autre film pour son film.
,,, le heral, parce que je le vaurien

mythologique
Membre ♪
Messages : 6
Enregistré le : 05/05/2010 13:50:52

Messagepar mythologique » 06/05/2010 18:10:13

Nous sommes tout a fait conscient des couts de fabrication de la musique d'un film, et nous ne cherchons en aucun cas à exploiter qui que ce soit, nous cherchons juste un coup de main, en effet nous ne pouvons pas et ne sommes pas formés à la musique dans notre école, aucune personne n'est payée pour la réalisation de courts métrages d'écoles ( hormis bien sur les professeurs et l'ingénieur son qui participent à temps plein aux films de la promo ).

ps : Les compositeurs qui répondent à notre demande ont compris le principe, c'est une occasion pour eux de mener un projet hors du contexte économique, c'est aussi pour certain une façon de se faire connaître hors de leurs cadre habituel, de nouer des contacts et de soutenir une production étudiante. ( et nous les en remercions )

Et nous comprenons que les compositeurs n'ont pas tous cette disponibilité.

Avatar de l’utilisateur
mathieu
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1088
Enregistré le : 20/04/2006 20:39:16
Localisation : Saint Maur des Fossés
Contact :

Messagepar mathieu » 06/05/2010 18:25:27

mythologique a écrit :aucune personne n'est payée pour la réalisation de courts métrages d'écoles ( hormis bien sur les professeurs et l'ingénieur son qui participent à temps plein aux films de la promo ).


Pour une raison simple : vous êtes étudiants dans cette école et à la fin de l'année, vous sortirez avec un diplôme. Votre intérêt est pédagogique : vous êtes là pour apprendre comment on réalise un film. Les autres personnes intervenant sur votre film sont des professionnels (profs et ingé son). Le compositeur (et les musiciens et ingé sons s'il y en a) ne sont pas, eux, étudiants dans votre école. C'est pour cela qu'en tant qu'intervenants extérieurs, un budget devrait être alloué par l'école pour la réalisation de la musique.

Je ne me fais pas de souci pour vous, vous trouverez facilement un (et sûrement plusieurs) compositeurs. Mais quelles seront les obligations de ce compositeur vis à vis de vous ou de l'école? Qu'est-ce qui l'empêchera de vous planter la veille du mixage du film? Comment l'école compte-t-elle diffuser le film si elle ne demande pas à ce compositeur de signer un contrat de cession (même dans le cadre d'une diffusion en festival ou sur le net)?

Avatar de l’utilisateur
heral
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2999
Enregistré le : 20/11/2005 00:13:36
Localisation : Montpellier
Contact :

Messagepar heral » 06/05/2010 18:31:01

mythologique a écrit :ps : Les compositeurs qui répondent à notre demande ont compris le principe, c'est une occasion pour eux de mener un projet hors du contexte économique

:roll:
tiens, pourtant il me semble avoir payé 4 ou 5 euros ma place pour aller voir des films de fin d'ecole de l'esma au multiplexe gaumont à montpellier....
nous voyons aussi fleurir des dvd par çi, par là, payants bien entendu....
et en plus, parfois ils sont diffusés sur des chaines comme arte, canal....

un projet hors du contexte economique serait reduit à un pur produit pédagogique, à usage interne.....on en est tres loin ;)
,,, le heral, parce que je le vaurien

Franck Ancelin

Messagepar Franck Ancelin » 06/05/2010 18:49:05

Les compositeurs qui répondent à notre demande ont compris le principe, c'est une occasion pour eux de mener un projet hors du contexte économique


Le problème c'est que beaucoup de demandeurs dans une situation similaire à la vôtre, proposent ce genre de négociation:

-pas de rémunération, mais large diffusion.

Humainement parlant, un compositeur ne peut vivre de cette manière et ne peut décemment pas compter sur la reconnaissance du publique, comme seul moteur. Occasionnellement, personnellement je ne suis pas contre, mais il se trouve que c'est systématique....

Ok, la plupart, pour pas dire tous les films d'animation, sortant d'écoles telle que la vôtre, sont de qualité. Même si quelques fois il y a une absence de scénario, cela n'enlève que rarement, pour pas dire jamais, la qualité globale de chacun des projets sur lesquels vous vous impliquez....

Cependant, quand je lis ceci:

tiens, pourtant il me semble avoir payé 4 ou 5 euros ma place pour aller voir des films de fin d'ecole de l'esma au multiplexe gaumont à montpellier....


On peut se poser des questions. A qui va la recette dans ce genre de diffusion?

A l'école?? Aux élèves?

Avatar de l’utilisateur
Raf
Membre ♪♪
Messages : 129
Enregistré le : 18/03/2009 13:17:00
Localisation : Haute-Normandie

Messagepar Raf » 06/05/2010 18:49:45

+1

Avatar de l’utilisateur
Bastien Grivet
Membre ♪
Messages : 31
Enregistré le : 10/02/2010 11:57:25
Localisation : montpellier / Genève
Contact :

Messagepar Bastien Grivet » 07/05/2010 10:57:30

Ha bah tiens! Je suis justement en train de faire un Score pour l'ESMA mais un autre groupe.

Pour ma part, je suis sur la partition depuis janvier il me semble. C'est vraiment super de bosser avec cette équipe.

Effectivement je ne serai pas payé mais le fait de passer au cinoche avec les poches pleines de cartes de visites, ça me va :P

C'est très simple, quand j'allais commencer à travailler pour eux j'ai bien précisé que si un travail payant arrivait en cours de route, il serai mis en premier plan. C'est arrivé deux fois et on s'en sort bien en générale.

Tout se passe assez bien tant qu'on a un bon accord, qu'on aime le projet (l'anim de mon groupe est génialissime...) et je pense que c'est un super occase pour un jeune compositeur d'avoir ce jenre de job, autant sur le plan relationnel, musical et professionnel. C'est un bon point de départ à mon avis, avant de lancer sa carrière pro de compositeur, un petit bapteme du feu à prendre sur son temps libre.

Enfin je dis ça, c'est ce qui découle de mon expérience actuelle avec eux. Après chacun féceukiveu! ^^

Franck Ancelin

Messagepar Franck Ancelin » 07/05/2010 15:20:04

C'est un bon point de départ à mon avis, avant de lancer sa carrière pro de compositeur, un petit bapteme du feu à prendre sur son temps libre.


Là dessus je ne vois personnellement aucun problème. Et je suis assez d'accord avec cette démarche, puisque ça permet d'avoir un portofolio.

Cependant, (je vais essayer de trouver les mots justes) tant que ça reste un bon point de départ, ok. Mais une collaboration à long termes avec un seul et même compositeur, mérite d'évoluer vers une prestation rémunérée.

Bien entendu, les écoles peuvent se retourner vers de jeunes compositeurs, à chaque nouveau projet. Mais le problème, en agissant ainsi, c'est qu'il faudra à nouveau instaurer une relation de confiance, tant sur le plan humain que sur la capacité à répondre au cahier des charges, et ce n'est probablement pas le plus facile.

Si il y a une possibilité d'entrevoir une rémunération pour le/les compositeurs, ce ne sera pas en vain. Cette rémunération sert d'abord et avant tout à instaurer cette relation de confiance et cette assiduité, que pourrait avoir chaque partie l'un envers l'autre.

Bien sûr que les lieux de diffusions peuvent être plus ou moins renommés, peuvent apporter de bonnes retombées, etc... Mais quand il y a encaissement lors de ces représentations, ma question demeure toujours:

-à qui va la recette, à l'école?? aux élèves?

Bien entendu, chaque être humain est libre de faire ce qu'il veut, cependant, sur un projet avec plusieurs intervenants, il est logique et fondamental de prévoir un retour sur investissement, à partir du moment où cela est possible.

Bon, maintenant, je ne suis pas le mieux placé pour donner des leçons ou dire comment chacun doit se comporter. J'essaye simplement d'apporter un point de vue personnel. Et si cela peut servir mes collègues, tant mieux. Mais je ne place en aucun cas comme porte parole du métier de compositeur, puisque chacun peut avoir des points de vue nuancés.


Retourner vers « Films et Projets d'Écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités