Ou composez vous ?

♪ - FORUM PRO : L'écriture, l'orchestration, la théorie musicale, les éditeurs de partitions, les techniques, les influences musicales, etc.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

D271267
Membre ♪♪
Messages : 185
Enregistré le : 19/04/2011 15:53:51

Ou composez vous ?

Messagepar D271267 » 27/11/2011 13:04:54

Une idée amenée par la discussion sur l'ipad dans le forum instrument, mao...

Ca paraitra peut-ĂŞtre anecdotique pour certains mais, un point de vue personnel :

J'ai appris à composer "à la table", pendant des années, avant de passer à la MAO, je me suis trimbalé partout avec un petit carnet pour noter des idées.

J'ai ensuite composé "à l'ordinateur", dans un espace de travail dédié à ce matériel chez moi.

Ensuite, avec un portable en plus, j'ai commencé à composer "à l'ordinateur" en dehors de cet espace de travail, chez moi comme à l'extérieur.

J'ai ajouté depuis un ipad, désormais, je peux composer partout, dans la cuisine pendant la cuisson des repas, dans le train, en loges et maintenant dans mon lit !

Au delà de l'anecdote, je pense que cette "évolution" (qui pourrait être une régression aux yeux de certains !) amène des changements dans la création. J'ai l'impression que pouvoir créer partout me permet de travailler beaucoup plus facilement et légèrement sur des petites séquences, des idées, un "panier à courses" dans lequel je peux puiser et de réserver les séquences de travail avec tout le matériel, le bureau etc... pour des projets plus conséquent et "sérieux".

Bref, le portable, et surtout la tablette, m'ont amené à des périodes de travail plus "légères" consacrée à travailler sur "une idée", "une couleur", et je trouve ces petits moments de création très rafraichissants.

Milk
Membre ♪
Messages : 5
Enregistré le : 16/03/2011 15:38:08

Messagepar Milk » 27/11/2011 21:40:00

Le problème avec l'ordinateur c'est qu'il y a internet. Je suis personnellement incapable de résister bien longtemps à la tentation, c'est devenu tellement machinal d'aller traîner n'importe où sur le web qu'on (je) le fait sans y penser. Ca ralentit, ça déconcentre et ça ne donne rien de terrible.

/me retourne composer.

Avatar de l’utilisateur
Alex.G Wiz'Art
Membre ♪♪♪
Messages : 628
Enregistré le : 16/11/2010 20:41:20
Localisation : Toulouse
Contact :

Messagepar Alex.G Wiz'Art » 27/11/2011 23:01:00

oui j'avoue que pouvoir travailler n'importe oĂą, doit etre incroyablement rafraichissant et productif ...

Perso, je trouve que c'est un vrai calvaire que de m'asseoir devant mon PC et me dire bon, j'ai un projet a faire, je doit composer ... Mais je compose quoi ? xD ...

Alors que des fois tu est au toilettes ou n'importe oĂą, et lĂ , pim t'a tout un orchestre qui se met a jouer dans ton crane, et la meilleure musique du monde qui tourne, et quand tu reviens sur ton PC, bah tu l'a oublier ... :?
Alexandre Guiraud // Compositeur !
http://wizartmusic.com/

Tbop
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1580
Enregistré le : 06/02/2008 20:51:37

Messagepar Tbop » 28/11/2011 00:40:43

et quand tu reviens sur ton PC, bah tu l'a oublier ..


Pour le coup... ça fait ch--- !

Avatar de l’utilisateur
Mister Tshap
Membre ♪
Messages : 37
Enregistré le : 28/10/2011 07:07:08
Localisation : Reims
Contact :

Messagepar Mister Tshap » 28/11/2011 07:32:59

Depuis que ma femme m'a offert un piano accoustique pour mes 40' :) , ben je commence souvent par le piano et après, longtemps après (car bon, on a malheureusement autre choses à faire), je me mets sur le PC et j'attaque (avec mon casque qd les enfants sont couchés....).
Ou alors, j'entends un solo de violoncelle et je me dis 'y a rien de plus profond comme instrument et je cherche une mélodie de violoncelle.

Avatar de l’utilisateur
Mathieu A.
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1653
Enregistré le : 13/10/2011 17:36:52
Localisation : Douai
Contact :

Messagepar Mathieu A. » 28/11/2011 10:57:52

Original comme post!

En ce qui me concerne, suite à de nombreux déménagements, les lieux furent diverses et variés.

J'ai composé mon 3°mouvement de mon quatuor à cordes il y a une dizaine d'années dans une chambre universitaire de 9m2...

Cette année j'ai débuté un quintette à cordes avec Piano dans une maison en location affreuse composée de dépendances..... La seule place pour mon piano elec était à cote de....... La cuve à Mazout (:-) véridique)

Puis enfin, nous voilà posés! J'ai un bureau dans lequel je peux m'isoler, un bureau avec chauffage et tous le confort nécessaire :-)

Travail sur table dans premier temps puis ébauche sur ordi pour avoir un apreçu plus ou moins proche de la réalité

D271267
Membre ♪♪
Messages : 185
Enregistré le : 19/04/2011 15:53:51

Messagepar D271267 » 28/11/2011 15:13:15

Original, oui, mais je pense surtout que les outils et la technologie mise Ă  notre disposition changent notre pratique.

Je suis "dans le métier" depuis bientôt 30 ans, j'ai connu les grands studios parisiens, puis les premiers petits studios "alternatifs" puis les home studios, le montage sur bande puis le numérique, puis les vst et la MAO et maintenant l'Ipad...

Je reste quotidiennement émerveillé devant les outils mis à notre disposition, par le fait "d'entendre" son travail (même par des vst qui nous frustrent !). Je n'en reviens pas d'avoir tout cela entre les mains, de pouvoir travailler partout avec un résultat sonore immédiat.

J'ai appris la composition "à l'ancienne", même pas le droit d'utiliser un piano. J'ai eu la chance de croiser d'autres pratiques de composition plus libres par des gens qui n'avaient pas fait d'études classiques, mais qui utilisaient d'autres outils, dont la technologie, pour se forger une esthétique.

Maintenant que cette technologie est abordable et plus conviviale (aurait on imaginé il y à 20 ans qu'un programme comme Garage Band soit accessible directement à l'achat d'un ordinateur ou pour quelques euros pour ipad/iphone ?).

Je suis persuadé que ces outils et leur disponibilité au quotidien changent la composition dans beaucoup de sens. Pour moi, j'ai (re)trouvé un plaisir et une légèreté et une envie de découvrir et d'expérimenter (imagine-t-on encore qu'il n'y à pas longtemps, la première vraie rencontre sonore avec une œuvre arrivait quand des musiciens payés déchiffraient votre travail ? Avec la pression humaine et financière qui allait avec) .

On m'aurait dit, dans les années 70, que je pourrais faire du "beatmaking" ou entendre 2 mesures d'un quatuor à cordes en cours de composition avec un téléphone en attendant que les Barilla cuisent...

Avatar de l’utilisateur
Operma
Membre ♪♪
Messages : 314
Enregistré le : 17/12/2006 20:41:14
Localisation : Vieux-Condé
Contact :

Messagepar Operma » 28/11/2011 17:44:36

D271267 a écrit :On m'aurait dit, dans les années 70, que je pourrais faire du "beatmaking" ou entendre 2 mesures d'un quatuor à cordes en cours de composition avec un téléphone en attendant que les Barilla cuisent.


Pertinente remarque. J'ai, chez moi un endroit dédié à la composition: la salle de bain et plus exactement le coin douche. C'est là que les idées viennent. Parfois j'oublie ce que j'ai chanter sous la douche mais parfois non.
Les choses qui n'ont rien en commun ont pourtant ceci en commun : c'est qu'elles n'ont rien en commun.

Avatar de l’utilisateur
anaigeon
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1226
Enregistré le : 07/05/2006 23:59:37
Localisation : Alsace
Contact :

Messagepar anaigeon » 28/11/2011 22:45:19

Heureux celui qui peut noter le plus vite possible, car souvent ça s'évapore assez vite ce genre d'idée.

Avatar de l’utilisateur
Zblogny
Membre ♪♪♪
Messages : 823
Enregistré le : 07/11/2011 00:50:39
Localisation : Blois
Contact :

Messagepar Zblogny » 29/11/2011 03:40:34

anaigeon a écrit :Heureux celui qui peut noter le plus vite possible, car souvent ça s'évapore assez vite ce genre d'idée.

Et il faut se contraindre à l'écriture. Parce que la géniale orchestration qu'on se chante sous la douche et qui paraît d'une telle évidence qu'on est certain de ne pas la perdre va immanquablement sombrer dans l'oubli, et c'est très frustrant.
Pour moi c'est aussi le cas avec les musiques "hypnophoniques" (qui s'imposent au cours d'un rêve). Si on n'a pas de quoi noter sur la table de chevet c'est perdu. Encore faut-il se réveiller tout de suite et être assez conscient pour passer à l'écriture. Sinon il ne reste que la certitude d'être passé à côté de l'œuvre de sa vie...


Retourner vers « Composition musicale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités