Question de néophyte

♪ - FORUM PRO : L'écriture, l'orchestration, la théorie musicale, les éditeurs de partitions, les techniques, les influences musicales, etc.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

FLEXO
Membre ♪
Messages : 6
Enregistré le : 22/01/2019 18:33:01

Question de néophyte

Messagepar FLEXO » 28/01/2019 17:30:07

Bonjour Ă  tous

Je suis tout juste inscrit ici. Je ne suis pas compositeur ni mĂŞme joueur de musique, mais designer.

Je me permets d'ouvrir ce topic car je suis en train de travailler sur un projet se rapprochant du principe d'une tablette tactile (style iPad) et qui permettrait Ă©ventuellement de lire et d'Ă©diter des partitions musicales.

Je souhaiterais donc savoir si les partitions utilisées par exemple en concert par des Membres d'un d'orchestre ou par un joueur de guitare classique ont des dimensions définies par des standards ou non ?

En gros est-ce qu'il y a des conventions qui "réglementent" le format officiel d'une partition, comme cela existe par exemple dans le milieu de l'imprimerie (A6, A5, A4, A3, A2 A1...etc).

Si je pose cette question c'est pour savoir si il est possible d'adapter une partition Ă  un Ă©cran dont les dimensions ne sont pas les mĂŞmes qu'une partition papier...

Je sais qu'il existe des partitions Ă©lectroniques style GUIDO, mais elle semble reprendre les dimensions exacte d'une partition papier sauf si je me trompe : https://fr.gvidoscore.com/product/about-gvido

Au final, le but de ma question est de savoir si pour les compositeurs ou les musiciens c'est un problème de travailler sur une partition virtuelle sur un écran style tablette tactile avec un stylet si le format n'est pas le même que dans la réalité, mais que l'interface permet de faire des zooms ou de lire chaque portée (c'est bien le nom pour une ligne complète ?) l'une après l'autre sans manœuvre fastidieuse pour l'usager ?

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Poulpette
Membre céphalopode ♪
Messages : 222
Enregistré le : 14/10/2007 13:14:12
Localisation : France

Re: Question de néophyte

Messagepar Poulpette » 28/01/2019 22:45:33

Bonsoir,

Je n’apporterai là que mon humble avis d’instrumentiste, au même titre que d’autres le feront sans doute.
La réponse un peu bateau serait de dire que c’est propre à chacun. Certains ne jureront que par le papier, d’autres peut-être seront tentés de ne jurer que par le futur (on attend les partitions en hologrammes), et d’autres encore seront indécis, ou cela les indifférera.
Ce qui suit n’engage donc que moi. (C’est bête à dire, mais c’est toujours bon à rappeler.)
Pouvoir zoomer me semblerait peu pratique, car cela impliquerait de manipuler la tablette. Or il est déjà parfois délicat de gérer une tourne (quand bien même il s’agirait d’un simple clic), alors gérer une manipulation de zoom/dézoom, je ne suis pas convaincue du résultat.
Il y a ensuite la question de la police. Sur un écran trop petit, la police serait inévitablement réduite, et tous les musiciens n’ont pas 10/10 de dioptrie. Si c’est trop petit, cela peut donc poser des problèmes de lecture. Enfin, reste le problème éventuel de l’éclairage, mais je ne m’avancerai pas trop sur le sujet, n’ayant jamais joué avec tablette. Par simple expérience or contexte musical, je me demande juste si ça ne peut pas fatiguer plus rapidement la vue, voire poser des problèmes d’éclairage, puisque la tablette est elle-même source de lumière. Or sur dalle brillante, je dirais bien « quid des reflets possibles ? ».

Je ne suis pas opposée aux partitions sur écran. Je m’interroge juste sur leur réel apport dans le cadre d’une exécution en direct. S’il s’agit de passer à du numérique au seul motif d’être dans l’air du temps, je ne suis pas convaincue que ce soit vraiment pertinent.

Concernant les dimensions exactes, je ne saurais dire (je concède surtout avoir la flemme de mesurer tout de suite :lol: ), mais c’est un plus grand que du A4, en tout cas. :)
Boudi !

Avatar de l’utilisateur
YuHirĂ 
Team ♪ | Contrib.
Team ♪ | Contrib.
Messages : 3569
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Contact :

Re: Question de néophyte

Messagepar YuHirĂ  » 29/01/2019 00:19:37

Le format officiel d'une partie séparée c'est le A4 en format portrait (ou aux USA le format qui s'approche le plus du A4). Parfois pour de la musique de chambre, on peut trouver du A4 en format paysage / à l'italienne mais c'est beaucoup moins courant (et pas nécessairement recommandé).

Pour du conducteur, c'est en général du A3 en format portrait (mais j'imagine que sur des partitions comme le Gruppen de Stockhausen, on peut trouver du A2 :wink: )

Avatar de l’utilisateur
Webjey
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1318
Enregistré le : 10/04/2015 17:08:21
Localisation : Rhône-Alpes
Compositeur pro depuis : 13 Juin 2016
Contact :

Re: Question de néophyte

Messagepar Webjey » 29/01/2019 01:18:46

Bonjour,

Je suis un fervent utilisateur de tablette pour mes partitions sur scène..
Les raisons de cet usage?
1- La tablette permet de stocker des milliers de partitions (au format pdf) pour la plupart. Faisant partie de plusieurs orchestres de variété, plusieurs projets artistiques tels que des tributes, trios de Jazz et autres, j’ai énormément de contenus à lire et de ca fait avec la tablette, adieu les gros classeurs et portes vues blindés, lourds et encombrants à trimbaler.
2- la tablette permet, grace à la connectivité bluetooth, de tourner les « pages » sans quitter les mains de l’instrument, grâce à des pédales de type « airturn » ou autre.
3- le rétro éclairage et la brillance de la dalle ne gêne en rien sur scène malgré les éclairages, au contraire. De plus la luminosité se règle afin d’adapter à l’ambiance scénique et ne pas se fatiguer les yeux également.
4- accès rapide aux partitions grâce aux recherches avec différentes balises (compositeur, style, nom, etc..) et facilité de classement par listes (par groupes, genre, alphabétique, manuel...)
5- annotations directes sur le pdf grâce aux fonctions d’éditions des applis dédiées, au doigt, au stylet ou clavier virtuel.

Pour ce qui est du format:
Le plus utilisé reste le bon vieux A4 en mode portrait, tous styles de musique confondus. C’est d’ailleurs le format par défaut de nombreux éditeurs de partitions sur ordi, comme finale, que j’utilise personnellement.
Du coup, à l’usage, les tablettes les plus adaptées à un affichage « full screen » sans déformation d’un format A4 sont celles de type 9,7’’ (iPad classique) et autres ratios identiques (12,9’’, 7,9’’).. Bref les gammes de tablettes de la marque à la pomme sont très utilisées en lecture de partitions sur scène pour cette raison, et les développeurs d’applis sont beaucoup plus nombreux sur iOS dans ce créneau en partie pour cette raison de confort visuel, les tablettes ayant un écran « large » étant assez inadaptées à un affichage cohérent sans perte ou déformation.

Bon après, quand je vois le prix du gvido, je suis un peu sidéré. A part le double écran, 1700€ c’est vraiment cher pour ce que c’est.. Et tous les accessoires sont en option évidemment. par exemple, Un iPad pro 12,9’’ disposé en mode paysage permet un double affichage de page pdf également... (peut-être d’un format un peu plus petit je le concède) mais un stockage beaucoup plus important. pour 500€ de moins, ce qui fait réfléchir étant donné la polyvalence d’un objet comme l’iPad à contrario de cet objet « dédié ».
Sur scène, l’iPad (ou autre tablette Androïd) permettra outre la lecture de partitions, de contrôler ses retours de scène en se connectant à la table de mixage numérique ainsi que d’autres diverses choses.
Jérémie VINET
Musicien, Technicien son/lumières/vidéo, Enseignant, Compositeur

http://www.jeremievinet.com
https://soundcloud.com/webjey-1
https://jvsoundworks.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/jvsoundworks/

Membre Sacem

FLEXO
Membre ♪
Messages : 6
Enregistré le : 22/01/2019 18:33:01

Re: Question de néophyte

Messagepar FLEXO » 29/01/2019 18:56:44

Poulpette a écrit :Bonsoir,

Je n’apporterai là que mon humble avis d’instrumentiste, au même titre que d’autres le feront sans doute.
La réponse un peu bateau serait de dire que c’est propre à chacun. Certains ne jureront que par le papier, d’autres peut-être seront tentés de ne jurer que par le futur (on attend les partitions en hologrammes), et d’autres encore seront indécis, ou cela les indifférera.
Ce qui suit n’engage donc que moi. (C’est bête à dire, mais c’est toujours bon à rappeler.)
Pouvoir zoomer me semblerait peu pratique, car cela impliquerait de manipuler la tablette. Or il est déjà parfois délicat de gérer une tourne (quand bien même il s’agirait d’un simple clic), alors gérer une manipulation de zoom/dézoom, je ne suis pas convaincue du résultat.
Il y a ensuite la question de la police. Sur un écran trop petit, la police serait inévitablement réduite, et tous les musiciens n’ont pas 10/10 de dioptrie. Si c’est trop petit, cela peut donc poser des problèmes de lecture. Enfin, reste le problème éventuel de l’éclairage, mais je ne m’avancerai pas trop sur le sujet, n’ayant jamais joué avec tablette. Par simple expérience or contexte musical, je me demande juste si ça ne peut pas fatiguer plus rapidement la vue, voire poser des problèmes d’éclairage, puisque la tablette est elle-même source de lumière. Or sur dalle brillante, je dirais bien « quid des reflets possibles ? ».

Je ne suis pas opposée aux partitions sur écran. Je m’interroge juste sur leur réel apport dans le cadre d’une exécution en direct. S’il s’agit de passer à du numérique au seul motif d’être dans l’air du temps, je ne suis pas convaincue que ce soit vraiment pertinent.

Concernant les dimensions exactes, je ne saurais dire (je concède surtout avoir la flemme de mesurer tout de suite :lol: ), mais c’est un plus grand que du A4, en tout cas. :)


Merci pour ta réponse très complète !

Je comprends que tu ne trouves pas d'intérêt à zoomer à cause du fait que tu penses que cela nécessiterait un mouvement de la part de l'usager qui a déjà les mains bien occupées, mais pour ce qui est du comment, c'est le travail du designer ! Moi ce que j'ai surtout besoin de savoir c'est si oui ou non il serait pertinent de vous proposer à vous autres musiciens et compositeurs une version numérique de la partition et exploitant les avantages offerts par le numérique... Par exemple utiliser certains capteurs intégrés dans les tablettes pour déclencher le changement de page... ce n'est qu'un exemple pour illustrer mon propos.

FLEXO
Membre ♪
Messages : 6
Enregistré le : 22/01/2019 18:33:01

Re: Question de néophyte

Messagepar FLEXO » 29/01/2019 18:59:37

YuHirà a écrit :Le format officiel d'une partie séparée c'est le A4 en format portrait (ou aux USA le format qui s'approche le plus du A4). Parfois pour de la musique de chambre, on peut trouver du A4 en format paysage / à l'italienne mais c'est beaucoup moins courant (et pas nécessairement recommandé).

Pour du conducteur, c'est en général du A3 en format portrait (mais j'imagine que sur des partitions comme le Gruppen de Stockhausen, on peut trouver du A2 :wink: )


Merci pour ces précisions. J'imagine que quand tu parles du "conducteur" tu veux parler de celui qui joue le rôle du chef d'orchestre ?

Comment expliquer que sa partition Ă  lui soit 2 fois voire 3 fois plus grande que celles des musiciens ? Est-ce une obligation ?

Est-ce lié au fait qu'il a plus d'information sur sa partition alors que les musiciens n'ont que les infos qui correspondent à leur instrument ?

FLEXO
Membre ♪
Messages : 6
Enregistré le : 22/01/2019 18:33:01

Re: Question de néophyte

Messagepar FLEXO » 29/01/2019 19:11:58

Webjey a écrit :Bonjour,

Je suis un fervent utilisateur de tablette pour mes partitions sur scène..
Les raisons de cet usage?
1- La tablette permet de stocker des milliers de partitions (au format pdf) pour la plupart. Faisant partie de plusieurs orchestres de variété, plusieurs projets artistiques tels que des tributes, trios de Jazz et autres, j’ai énormément de contenus à lire et de ca fait avec la tablette, adieu les gros classeurs et portes vues blindés, lourds et encombrants à trimbaler.
2- la tablette permet, grace à la connectivité bluetooth, de tourner les « pages » sans quitter les mains de l’instrument, grâce à des pédales de type « airturn » ou autre.
3- le rétro éclairage et la brillance de la dalle ne gêne en rien sur scène malgré les éclairages, au contraire. De plus la luminosité se règle afin d’adapter à l’ambiance scénique et ne pas se fatiguer les yeux également.
4- accès rapide aux partitions grâce aux recherches avec différentes balises (compositeur, style, nom, etc..) et facilité de classement par listes (par groupes, genre, alphabétique, manuel...)
5- annotations directes sur le pdf grâce aux fonctions d’éditions des applis dédiées, au doigt, au stylet ou clavier virtuel.

Pour ce qui est du format:
Le plus utilisé reste le bon vieux A4 en mode portrait, tous styles de musique confondus. C’est d’ailleurs le format par défaut de nombreux éditeurs de partitions sur ordi, comme finale, que j’utilise personnellement.
Du coup, à l’usage, les tablettes les plus adaptées à un affichage « full screen » sans déformation d’un format A4 sont celles de type 9,7’’ (iPad classique) et autres ratios identiques (12,9’’, 7,9’’).. Bref les gammes de tablettes de la marque à la pomme sont très utilisées en lecture de partitions sur scène pour cette raison, et les développeurs d’applis sont beaucoup plus nombreux sur iOS dans ce créneau en partie pour cette raison de confort visuel, les tablettes ayant un écran « large » étant assez inadaptées à un affichage cohérent sans perte ou déformation.

Bon après, quand je vois le prix du gvido, je suis un peu sidéré. A part le double écran, 1700€ c’est vraiment cher pour ce que c’est.. Et tous les accessoires sont en option évidemment. par exemple, Un iPad pro 12,9’’ disposé en mode paysage permet un double affichage de page pdf également... (peut-être d’un format un peu plus petit je le concède) mais un stockage beaucoup plus important. pour 500€ de moins, ce qui fait réfléchir étant donné la polyvalence d’un objet comme l’iPad à contrario de cet objet « dédié ».
Sur scène, l’iPad (ou autre tablette Androïd) permettra outre la lecture de partitions, de contrôler ses retours de scène en se connectant à la table de mixage numérique ainsi que d’autres diverses choses.


Merci beaucoup pour ton explication détaillées ! Tu m'as apporté pas mal d'info intéressantes.

Du coup je me pose une question en rapport avec l'usage d'un iPad : en dehors des applications liées directement à la pratique musicale, cette polyvalence qu'offre ce type de tablette n'est-elle pas parfois aussi un inconvénient dans le sens où il s'agit d'un écran à tout faire qui peu par exemple perturber la concentration lorsqu'on est en train de travailler (notifications de toutes sortes : nouveaux message, mises à jour...etc) ou plus simplement car il n'affiche qu'une page à la fois ? En gros la question sous-jacente est : ok l'iPad a pas mal d'avantages, mais a-t-il selon toi des inconvénients et si oui lesquels ?

Par ailleurs, pourrais-tu m'expliquer comment l'iPad peut se connecter à une table de mixage ? Par quels ports ? Une appli est-elle nécessaire ?

Du coup comme tu sembles ĂŞtre un usager averti, accepterais-tu de me communiquer une petites listes d'applications dont tu te sers, qu'elles soient payantes ou gratuites et ce qui justifie que certaines soient payantes et pas d'autres ?

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Webjey
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1318
Enregistré le : 10/04/2015 17:08:21
Localisation : Rhône-Alpes
Compositeur pro depuis : 13 Juin 2016
Contact :

Re: Question de néophyte

Messagepar Webjey » 29/01/2019 20:15:39

Bonsoir,

Quand on parle de "conducteur" en musique, il ne s'agit pas d'une personne (le chef d'orchestre) mais de la partition globalisant toutes les voix de l'orchestre de manière verticale. Ce que va suivre effectivement le chef d'orchestre pour pouvoir voir toutes les parties jouées par l'orchestre devant lui.

Pour ce qui est de l'usage de l'iPad sur scène:

Le contexte de la scène, qui évidemment fait qu'on est pas à la maison sur son réseau wifi domestique, ne va pas rendre perturbant l'usage de la tablette. Pas de mails, de MàJ et autres notifications sans réseau de données ;)

Si vraiment on travaille à la maison avec cet outil, le mode "avion" existe. C'est donc à l'utilisateur de choisir s'il ne veut pas être dérangé par des popups et autres messages.

D'autre part, pour un iPad de grande taille (12,9''), le mode paysage avec un affichage double page des partitions est parfaitement lisible et n'occasionne pas (enfin en ce qui me concerne) de fatigue oculaire particulière en raison de l'excellente définition de l'écran et d'un rétro éclairage très homogène. Pourtant je suis porteur de verres correcteurs (je suis donc malheureusement loin d'un 10/10 de dioptrie!).
Je tiens également à préciser qu'on parle d'iPad parce que mon environnement en informatique musical est sous Apple.. Mais il existe des choses très bien sous Androïd (comme Samsung et quelques autres marques) qui font de très bons produits, mais toujours un peu lésés par les développeurs d'applis pour la partie "musique pro".

La connexion d'un iPad peut se faire à une table numérique si évidemment cette dernière le permet (fonctionnalité présente, routeur intégré ou externe en option, dongle...). Le lien se fait par un réseau wifi fermé (mot de passe, cryptage wep ou wpa, comme pour un réseau domestique) généré du coup par la table de mixage. Naturellement, le fabriquant de la table de mixage propose des applis pour tablettes ou smartphones permettant ainsi au musicien de gérer son propre circuit de retour, mais aussi pour gérer l'intégralité des fonctionnalités de la table de mixage à distance en nomade. Ce qui est très pratique pour l'ingénieur du son par exemple.
La plupart des grands fabriquants de tables de mixage actuels proposent des matériels disposant de ces fonctionnalités de gestion à distance.

quelques marques de console:

- Yamaha
- Midas
- Allen & Heath
- QSC
- Behringer
- Presonus
- Soundcraft

Et bien d'autres encore...


Pour les appli musicales que j'utilise, souvent il s'agit ni plus ni moins de lecteurs de fichiers pdf. L'architecture de base n'est pas éloignée de ça. Les fonctionnalités disponibles vont malgré tout au delà de celles d'un simple lecteur de pdf traditionnel pour aller dans le sens des besoins du musicien.
- rangement des partitions selon plusieurs critères et balises (déjà évoqué dans mon précédent messag)
- système d'annotations "texte" (clavier virtuel) et "dessin" (stylet ou doigt).
- gestion d'écrans secondaires (si on veut faire profiter de sa partition à un autre musicien par le biais d'un écran (relié en VGA ou HDMI)
- gestion du "tournage" de de pages de partitions par connexion bluetooth (au pied ou Ă  la main selon les besoins)
- gestion du tempo par morceau dans une setlist (envoi dans le casque ou bip visuel) pratique pour les départs que pourrait donner le batteur d'un groupe par exemple.
- synchronisation sans fil de plusieurs iPads disposant de la même appli (bluetooth ou wifi) et de la même liste de partitions pour que les partitions se "changent" ou se "succèdent" en même temps chez tous les musiciens par exemple. Très pratique en orchestre.


J'utilise 2 applications personnellement qui regroupent ces fonctionnalités (et d'autres que j'aurai oublié ici de détailler...) :

- For Score
- Unreal Book

Je crois qu'aucune de ses deux applis n'est développée sur Androïd mais je peux me tromper.


Un inconvénient à l'usage de l'iPad ou autre tablette sur scène?
Franchement... J'utilise ce système depuis 2012 et je ma seule hantise est que l'appareil tombe en panne avant un concert.. ^^ ça reste un appareil électronique avec tout ce que ça implique... Certains préfèreront donc la "sécurité" du papier à ce niveau là.


Si tu as d'autres questions n'hésite pas ou si j'ai zappé une de tes interrogations, n'hésite pas...

A bientĂ´t!
Jérémie
Jérémie VINET
Musicien, Technicien son/lumières/vidéo, Enseignant, Compositeur

http://www.jeremievinet.com
https://soundcloud.com/webjey-1
https://jvsoundworks.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/jvsoundworks/

Membre Sacem

FLEXO
Membre ♪
Messages : 6
Enregistré le : 22/01/2019 18:33:01

Re: Question de néophyte

Messagepar FLEXO » 31/01/2019 12:19:13

Bonjour JĂ©remie,

Merci beaucoup pour toutes ces informations. C'est important pour moi car en parallèle de mon activité principale j'essaye de développer le concept issu de mon projet de fin d'études (c'est une solutions qui allie un produit à un service, un peu comme un téléphone et un abonnement téléphonique).

A la base il s'agit d'une solution plutôt orientée vers les mélomanes passionnés / audiophiles qui prend la forme d'une interface se rapprochant très fortement dans son fonctionnement et sa fabrication d'une tablette type iPad, mais en plus luxueux et ce serait un objet totalement dédiée à la musique et rien d'autre. L'idée de base étant de trouver une solution de "remplacement" à la disparition de l'album de musique en tant qu'objet avec la généralisation de la musique dématérialisée en téléchargement ou même en streaming.

J'avais fait un sondage au près du public ciblé et il s'avère qu'un petit quart des sondés utilisaient aussi leur chaîne hi-fi pour s'entraîner musicalement ou pour faire de la composition. Du coup parmi les modes de fonctionnement que j'ai imaginé inclure dans ma solution je me suis dit qu'un mode dédié aux musiciens et compositeurs pouvait être intéressant...

Si le sujet t'intéresse je peux t'envoyer en MP une présentation (je préfère communiquer en privé à ce sujet)

Honnêtement les chances que j'ai de réussir à concrétiser mon projet sont extrêmement mince, mais comme on dit : qui ne tente rien n'a rien ! Et comme tu semble bien connaître cette partie du sujet (musicien et compo) je pense que j'aurais d'autres questions à te poser à l'avenir.

Merci en tous cas ;)

deb76
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2773
Enregistré le : 07/09/2008 21:18:25
Localisation : Haute-Normandie
Contact :

Re: Question de néophyte

Messagepar deb76 » 31/01/2019 13:51:54

Bonjour,
Le projet est louable mais je ne suis pas convaincu par sa viabilité. En tout cas, possesseur notamment d'un Ipad Pro 12,9 wifi & 4G en connexion avec mon Imac 27, je ne me vois pas investir dans un objet uniquement dédié à la musique. Car ce qui me plait dans une tablette tel l'Ipad c'est son aspect assistant personnel qui me permet tout aussi bien d'aller effectuer des recherches musicologiques sur le Net pour des documents PDF (communications, thèses entre autres), de télécharger des partitions sur IMPSL (partitions classiques), que d'écrire des partitions ou saisir des exemples d'un ouvrage, d'un livre, avec l'application Notion, d'écrire des textes avec Word ou Mellel, de gérer conjointement avec le Mac ma bibliothèque de livres sur la musique avec Bookends, d'utiliser les nombreux utilitaires dédiés à la musique et à sa théorie... Et sans oublier les applications concernant les synthétiseurs virtuels comme l'IVCS3 ou le programme CsPad (Csound), qui reprend les bases de la série des Music (du mythique Music V au X) de Max Matthews et avec lequel en programmant on peut se créer des séquences très électroniques et les reprendre sur Mac ou PC. Bref, la liste est longue concernant les avantages d'un assistant personnel comme l'Ipad.
La seule chose qui pourrait me faire changer d'avis, éventuellement, serait un programme de CAO (Composition Assistée par Ordinateur) sur une tablette dédiée à l'instar d'Open_Music distribué par l'Ircam sur Mac et PC,
ou d'[url=https://[ PUBLICITÉ ABUSIVE ].com/][ PUBLICITÉ ABUSIVE ][/url] qui conjugue CAO et éditeur de partitions, les deux étant écrits en LISP (common music). Mais s'ils ne sont pas portés sur tablette c'est qu'il y a une raison...


Retourner vers « Composition musicale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 60 invités