Ecrire un trait de cordes

♪ - FORUM PRO : L'écriture, l'orchestration, la théorie musicale, les éditeurs de partitions, les techniques, les influences musicales, etc.

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 307
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Ecrire un trait de cordes

Messagepar Vegasound » 07/09/2018 07:10:59

Salut les copains

Tout est dans la question : je me demandais, comment Ă©crire un trait pour cordes (violons, altos ou violoncelles), qui fonctionne ?

Quand j'entends "trait", je veux dire une succession de doubles croches à noire = 140, qqch assez rapide donc, relativement conjoint, sans dépasser un intervalle de 4te ou 5te.

Y a-t-il des choses auxquelles prêter attention ? les changements de cordes, les registres, les mouvements impossibles ou compliqués ?

Merci pour votre aide !

cedric rejade
Membre ♪
Messages : 10
Enregistré le : 27/08/2018 18:21:06
Localisation : LILLE

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar cedric rejade » 07/09/2018 21:10:55

sur quelle tonalité?
dans quel contexte?

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 307
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar Vegasound » 08/09/2018 00:03:39

Ben justement, c'est l'objet de la question : y a-t-il des tonalités ou des contextes techniquement plus compliqués que d'autres ?

Par exemple au piano, tout ce qui est conjoint peut se jouer à fond à condition de travailler un peu et de choisir un doigté efficace. En revanche des notes rapides avec trop d'écarts, n'étant pas reliées à un accord ou une certaine logique dans les intervalles et/ou dans la physionomie du trait, ne sont pas très pratiques voire injouables. Mais au piano on peut presque tout faire, donc difficile d'imaginer ce que ça donne avec un autre instrument.

cedric rejade
Membre ♪
Messages : 10
Enregistré le : 27/08/2018 18:21:06
Localisation : LILLE

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar cedric rejade » 08/09/2018 07:19:59

Ben en fait pour ma part( je suis guitariste) et sur une guitare tu peut décliner une gamme a l'octave (do ré mi fa sol la si do ré mi fa sol la si do ) sans avoir a bouger la main alors je pense que sa permet de prendre de plus gros écarts plus rapidement que sur un piano. Mais sur un instrument a cordes tu est dépendant de l'accompagnement (ben oui t'as pas la main gauche du piano) Mais sinon la dessus aussi on peut a peut prés tout faire.

Avatar de l’utilisateur
Webjey
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1164
Enregistré le : 10/04/2015 17:08:21
Localisation : Rhône-Alpes
Compositeur pro depuis : 13 Juin 2016
Contact :

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar Webjey » 08/09/2018 10:15:47

Hello,

Bien qu'un instrumentiste à cordes confirmé ou professionnel pourra à peu près tout passer en terme de tonalités, de doigtés et de coups d'archets avec du travail, (il me semble que la question avait déjà été soulevée dans une autre discussion du forum que je n'ai pas retrouvée) il faut quand même faire attention à 2 ou 3 choses évidentes si toutefois on ne fait pas forcément jouer notre oeuvre par un orchestre de cadors..
Ecrire hors tessiture par exemple pour un instrument donné. C'est bête mais ça arrive.. Du coup on est obligé d'octavier tout ou partie du trait à la lecture et évidemment ça rend dégueulasse.
Ou encore les changements de cordes donnant des mouvements à "contre archet" de manière répétitive.. De temps en temps, ça se fait, mais si c'est un un trait rapide et récurant (ostinato) et qu'il y a de grands mouvements d'archets toutes les 3 notes, à la longue ça devient physique... Et oui... Le fameux "tiré-poussé" à l'archet à son importance aussi pour le phrasé et toutes les articulations, liaisons, etc...
L'usage de quelques notes à vides (quand la tonalité et la hauteur du trait en question le permet) peut fluidifier un peu les gestes du musicien et lui faire moins serrer les miches dans l'exécution. ;)

Donc tant qu'on reste dans l'usage de VSTi, on peut se dire que tout cela n'est pas si grave, mais si on prévoit d'en tirer de la partoche pour orchestre, là, il vaut mieux connaître un peu son affaire question violinade.. Surtout si on fait jouer le même trait à l'unisson à des violons, des violoncelles et à des contrebasses... Soit potentiellement trois doigtés différents et plein de compromis à faire pour que ça ne soit pas l'enfer pour les uns et "finger in the nose" pour les autres...

Bon sinon il y a le 50-50, le joker et le coup de fil à un ami violoniste, ce qui est encore le mieux quand on est pas de la partie mais qu'on veut que le trait soit "crédible" sur le plan instrumental.
Jérémie VINET
Musicien, Technicien son/lumières, Enseignant, Compositeur

http://www.jeremievinet.com
https://soundcloud.com/webjey-1
https://jvsoundworks.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/jvsoundworks/

Membre Sacem

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 307
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar Vegasound » 08/09/2018 12:11:07

Yes merci Jeremy, bonne idée celle de la corde à vide glissée dans le trait pour simplifier le mvt des doigts main gauche

Avatar de l’utilisateur
smorizet
Membre ♪♪♪
Messages : 723
Enregistré le : 14/10/2009 17:32:42

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar smorizet » 24/09/2018 09:40:07

Qui jouera ? Le violon peut passer des traits d'une virtuosité incroyable. Tout dépend du violoniste.
Voici un exemple extrĂŞme : https://youtu.be/G_xiGP7QQ-4

Webjey a écrit :Bien qu'un instrumentiste à cordes confirmé ou professionnel pourra à peu près tout passer en terme de tonalités

Je plussoie

Avatar de l’utilisateur
swiiscompos
Membre ♪♪♪
Messages : 966
Enregistré le : 28/01/2008 21:01:54
Localisation : Lausanne

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar swiiscompos » 04/10/2018 17:18:40

J'ai l'impression que tu parles de sections et non de violon solo. Dans ce cas, si tu veux de la sécurité (surtout si tu ne connais pas bien l'orchestre qui va jouer), c'est bien de se rappeler de quelques points:
- Les notes conjointes sont faciles à jouer, à l'inverse les sauts sont plus délicats.
- Si le trait ne vas pas en ligne droite, ou si il y a des sauts, alors c'est beaucoup mieux de garder une certaine logique. Par exemple 6 notes conjointes vers le haut, une tierce en bas, 6 conjointes vers le haut, une tierce en bas... bref, tu comprends. Evidemment ce n'est pas obligatoire et il y a plein d'exemples qui ne suivent pas ça, mais ça permet de rendre la lecture beaucoup plus facile, ce qui est très important quand le temps de répétition est court.

- Les changement de corde ne devraient pas être un problème du moment que la ligne est logique. Les instrumentistes ont l'habitude de faire des gammes et des arpèges donc ils n'ont même pas besoin de penser au mouvement.

- Si il y a une difficulté importante (un grand saut par exemple), alors c'est mieux d'avoir quelque chose de plus simple qui précède est qui suit. Ca permet au cerveau du musicien de se concentrer sur la difficulté alors que le reste est en pilote automatique.

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 307
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Ecrire un trait de cordes

Messagepar Vegasound » 06/10/2018 13:22:28

Super merci pour vos réponses !

Donc en fait, piano ou violon, mĂŞme combat : une certaine logique dans la ligne, un "pattern", des notes conjointes, ou des notes qui se calquent sur une harmonie. Et quelques sauts possibles, d'autant plus si on fait intervenir des cordes Ă  vide.

J'ai bon ?

Après dans la pratique l'instrumentiste se débrouille avec plus ou moins de travail perso, et dans l'idéal le compositeur et l'interprète échangent ensemble sur les options possibles.


Retourner vers « Composition musicale »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités