"Trouver des alternatives au pìratage"

♪ - FORUM PRO : Conseils et infos relatifs à l'exercice de l'activité de compositeur. (Juridique, administratif, commercial, ...) Contrats, licences, rémunération, votre statut, vos droits, ...  

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

François Sarhan
Membre ♪
Messages : 81
Enregistré le : 01/03/2008 16:02:43

Messagepar François Sarhan » 25/07/2009 16:11:14

YuHirà a écrit :
Le téléchargement illégal y est très important, peut-être autant voire plus que dans le monde de la musique. Ils continuent pourtant de créer des jeux, tout en sachant que les pi-rates auront toujours le dernier mot en matière de clés et autres protections...


Il y a peu, un sondage TNS Sofres/Logica a été effectué sur un échantillon national de 1000 personnes de 18 ans et plus interrogées face à face. Les résultats montrent le contraire. Les sondés déclarent télécharger à 18 % de la musique, à 13 % des films, à 5 % des séries TV, à 4 % des jeux vidéo (soit 4.5 fois moins).


AH oui je suis certainement resté 10 ans en arrière lol

Le temps passe vite !

Du temps de l'atari, Amiga et des premiers PC, le pire attelage des jeux vidéos était monnaie très courante ! Bizarrement, ils ne sont pas morts de ce pire attelage... C'est ça qui m'étonne et m'interpelle.

Avatar de l’utilisateur
anaigeon
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1226
Enregistré le : 07/05/2006 23:59:37
Localisation : Alsace
Contact :

Messagepar anaigeon » 25/07/2009 21:11:17

Ceci dit, vu l'intérêt des tout jeunes pour le net, la limite > 18 ans pourrait avoir introduit un biais dans ce sondage.

David_Dervin
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1001
Enregistré le : 02/02/2009 17:46:16
Localisation : var
Contact :

Messagepar David_Dervin » 27/07/2009 14:28:21

au pire attelage?? :shock:

./.
[ absence définitive ]
[ absence définitive ]
Messages : 3898
Enregistré le : 04/10/2008 01:55:52

Messagepar ./. » 27/07/2009 17:58:17

l'âne et le boeuf ?

zikayan
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1243
Enregistré le : 01/01/2008 20:50:54

Messagepar zikayan » 27/07/2009 18:04:04

C'est pour charrier.

./.
[ absence définitive ]
[ absence définitive ]
Messages : 3898
Enregistré le : 04/10/2008 01:55:52

Messagepar ./. » 27/07/2009 18:07:35

ah bon je croyais que c'était pour ne pas creuser un sillon illicite ... pour ne pas dire impur et mal abreuvé

./.
[ absence définitive ]
[ absence définitive ]
Messages : 3898
Enregistré le : 04/10/2008 01:55:52

Messagepar ./. » 27/07/2009 22:32:53

DavidK a écrit :Sauf que dans ton exemple, on trouve des fraises des bois a 5 Euros la barquette et des fraises toutes seules, gorgées d'eau a 75 euros pièce.
Alors s'unir dans quel but ?
travailler ensemble ?
DĂ©finir des grilles tarifaires ?

J'etais absent qq jours, peut être que tout cela a été débattu au chat...
Il me semble qu'il y a des éléments objectifs pour définir la quantité de travail, l'investissement matériel etc...
Les marchands de fraises ne se font pas forcément de cadeaux, tout milieu est concurrentiel, mais le temps de travail et les investissements nécessaires à une daube innommable (le client est roi n'est-ce pas ?), ou à une "liste de Schindler" se quantifient, après le talent c'est autre chose, enfin je crois
de mĂŞme les producteurs de fraises savent ce qu'ils font, la fnsea aussi

Avatar de l’utilisateur
YuHirĂ 
Team ♪ | Contrib.
Team ♪ | Contrib.
Messages : 3509
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Contact :

Messagepar YuHirĂ  » 22/09/2009 20:05:12

La Loi Hadopi II a été définitivement adoptée par l'Assemblée nationale aujourd'hui même.

Dernière possibilité donc pour que la loi Hadopi 2 soit enterrée: la censure du Conseil Constitionnel. Et je ne doute pas que l'opposition socialiste va déposer un recours devant le Conseil. Patrick Bloche l'avait annoncé après l'adoption du projet par la CDP.

Avatar de l’utilisateur
Lµkas *
Team ♪ | WM
Team ♪ | WM
Messages : 1553
Enregistré le : 30/07/1978 21:15:00
Localisation : Hérault (FR-34)
Compositeur pro depuis : 01 Mai 1992
Contact :

Messagepar Lµkas * » 23/09/2009 02:49:29

Le Snac, l'Unac, la Sacem, (et donc Jean-Marie Moreau), parmi d'autres organisations, sociétés et personnes sensées représenter nos intérêts, et s'exprimant donc plus ou moins directement en nos noms, font tout pour que le texte passe.

Voici par exemple ce que nous pouvions lire suite au rejet d'Avril dernier :

Le SNAC et l'UNAC a écrit :Paris, avril 2009

Exaspération des auteurs
face au rejet du texte Création et Internet


Suite au rejet du projet de loi « Création et Internet », le Snac
(Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs) et l’Unac
(Union Nationale des Auteurs et des Compositeurs) dénoncent
e « coup d’état » inacceptable de la part des
députés de l’opposition, et exigent de la majorité qu’elle se
donne enfin les moyens de respecter ses engagements quant Ă 
la protection du droit d’auteur sur Internet.

Les deux organisations d’auteurs sont à la fois indignées et
exaspérées par ce nouvel atermoiement politique. Est-ce que
ce monde est sérieux ?

Le Snac et l’Unac exhortent les députés de la majorité à
prendre pleinement conscience de leur responsabilité lorsque le
projet de loi reviendra, à l’Assemblée Nationale, à la fin du
mois.




SNAC – 80, rue Taitbout – 75009 Paris – Tél. 01 48 74 96 30 – Fax 01 42 81 40 21 –
E-mail : snac.fr@wanadoo.fr

UNAC – 2, rue du Général Lanrezac – 92528 Neuilly sur Seine cedex – Tél./Fax 01
30 56 51 40 –
E-mail : contact@unac-auteurs-compositeurs.org


Source : http://snac.fr/com_presse/compress_hadopi.pdf


Mais tout le monde n'est pas d'accord, et certains, aux côtés de cette majorité non-entendue d'artistes parfaitement opposés à ce projet, se battent contre depuis le début.

Par exemple :

Martine Billard a écrit :Loi Hadopi-2: obstination n'est pas raison
Ă€ 13:41 | Culture-Education-Web
Voici le communiqué que je viens d'envoyer à la presse, expliquant pourquoi je vote contre la loi Hadopi-2 (les habitués de ce blog n'en seront pas surpris !).

Communiqué de presse

Loi Hadopi-2: obstination n'est pas raison


Avec la loi Hadopi-2, présentée précipitamment l'été dernier, le gouvernement rétablit scandaleusement les dispositions censurées par le Conseil Constitutionnel, dans le but de tenir les promesses du Président Sarkozy aux multinationales de la communication.

Hadopi-2 réintroduit la suspension de la connexion à Internet. Formellement, c'est désormais l'autorité judiciaire qui en décidera par le subterfuge de l'ordonnance pénale, en transformant la suspension en peine complémentaire au prononcé d'une peine d'amende ou de prison. L'abonné continuera de payer son abonnement.

La présomption de culpabilité de l'internaute qui avait également été censurée est réintroduite par la création d'une contravention pour les abonnés qui n'auraient pas suffisamment contrôlé leur accès Internet et permis ainsi un téléchargement illégal. Un abonné pourra donc voir sa connexion suspendue en raison d'actes illicites de tiers.

Cette loi a pour unique objet de protéger les intérêts de quelques auteurs parmi les plus connus et ceux des sociétés les produisant et les commercialisant. Ses dispositions créent des inégalités de traitement parmi les auteurs et créateurs. Elle recherche la protection des droits patrimoniaux pour ceux qui en perçoivent le plus, mais oublie la protection du droit moral des auteurs.

La grande majorité des auteurs ne verront toujours rien venir si ce n’est le mirage de la répression censée endiguer une technologie du 21e siècle, en partant d’une réflexion du 20e siècle.

Martine Billard vote contre cette loi.


Source : http://www.martinebillard-blog.org/index.php?q=Hadopi


Les alternatives sont toujours possibles, en principe nombreuses, mais pour l'heure, elles se résument presque à « Pour ou Contre Hadopi ».
,,, Soutenez le forum → ,,, Image

,,, Suivez Compositeur.org sur Facebook !!!!! et Twitter !!!!! .

,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, contact - email

Avatar de l’utilisateur
SadVladFull
Membre ♪♪♪
Messages : 760
Enregistré le : 01/01/2010 01:06:59
Contact :

Messagepar SadVladFull » 10/12/2010 01:31:36

Quelle idée TT

Vous voulez subsister grâce à la musique, créez un label.

Se demander si on sera rémunéré de nos jours équivaudrait à un poète demandant à être payé.

Après le classique est une des solutions plausibles, avec la musique pop qui nous sort de partout


Retourner vers « Juridique, administratif, commercial, etc. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités