Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

♪ - FORUM PRO : Instruments de musique, technique instrumentale, création sonore, Matériel, MAO (Mac, PC, Pro Tools, DP, Logic, effets/plug-ins, etc.), son et image, prise de son, mixage, mastering, le studio, l'orchestre "réel", etc. 

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 300
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar Vegasound » 29/11/2018 18:18:00

Bonjour

Certaines productions ont l'habitude d'enregistrer les orchestres par sections individuelles (les cordes puis les cuivres par exemple)

Je me demandais l'avantage de cette pratique :

Les Moins :
- on double le temps d'enregistrement, ce qui a un coût
- on empêche l' "osmose" entre musiciens, le plaisir de jouer ensemble avec la sensation que l'orchestration apporte (certains passages n'ont pas vraiment de sens quand ils sont écoutés individuellement)
- la justesse d'une section ne va pas forcément coller avec la justesse d'une autre, et on s'en rendra compte trop tard :cry:
- on double plus ou moins le temps de montage, le nombre de fichiers etc...
- le mix peut-être simplifié (à condition que le placement, l'équilibre de l'effectif et la qualité de l'orchestration soient bons)


Les Plus :
- Plus de marge de manoeuvre au mixage ? (encore que s'il y a suffisamment de micros de proximité, on peut toujours doser non?)
- pas de repisse (encore que si une prise est bonne, elle est bonne, pas besoin de trafiquer ! mais si on a besoin d'exporter les stems, ce qui se fait beaucoup, il y a peu de chances qu'ils soient vraiment propres)
- pas besoin de faire recommencer tout le monde si c'est un trait de trombone qui coince (c'est un exemple, je ne vise personne :mrgreen: )

Ce qui m'amène à la 2ème question, car les budgets étant toujours serrés comme un slip taille XXXL, on enregistre le minimum de musiciens quitte à incorporer le virtuel au mixage :

Dans le cadre d'un enregistrement d'orchestre (cordes et cuivres seulement, c'est la définition d'un orchestre budget XXXL), quel serait le bon équilibre de l'effectif ? Mozart utilise les cordes (8/7/6/5/4), peut-on diviser encore par 2 (grosso modo 6/5/3/2/1) ? Dans cette nouvelle proportion XXXL, est-ce raisonnable de mettre les cuivres par 2 ? J'avais entendu quelquepart que certains pupitres ont besoin d'être un certain nombre pour obtenir la justesse, est-ce vrai ?

Pour les basses (qui ont la malchance d'occuper le bas du spectre, et donc de sonner plutôt bien en virtuel dans un mix fourni), on rechigne parfois à les enregistrer en vrai : peut-on s'en passer sans risquer de mettre à mal la justesse lors de l'enregistrement des musiciens (on leur laisse la basse virtuelle dans le playback quand même, on est pas des sauvages :twisted: ) ?

Voilà ! une prod me demande mon avis afin de chiffrer le projet, et je suis largué...l'économie réalisée en enregistrant tout le monde ensemble permettrait d'étoffer un peu + les sections, en tout cas c'est ce que j'imagine.

Merci de votre aide !

Avatar de l’utilisateur
YuHirà
Team ♪ | Contrib.
Team ♪ | Contrib.
Messages : 3514
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Contact :

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar YuHirà » 29/11/2018 22:38:53

Réponses rapides en fonction de ma petite expérience (j'ai essayé les deux et mixé les deux aussi)

- on double le temps d'enregistrement, ce qui a un coût


On double certes le temps d'enregistrement, mais ce n'est pas vraiment plus cher. Cela semble complètement fou mais à l'Est, c'est à peine 5% plus cher!

- on empêche l' "osmose" entre musiciens, le plaisir de jouer ensemble


Oui.

- la justesse d'une section ne va pas forcément coller avec la justesse d'une autre, et on s'en rendra compte trop tard :cry:


Les musiciens y font quand même attention. J'ai remarqué que beaucoup d'entre eux ont des accordeurs sur leur pupitre. Certes, il m'est arrivé d'avoir sur quelques cues des incompatibilités de justesse avec des cuivres qui me semblaient un peu haut lorsqu'ils poussaient. Mais comme par définition ils étaient isolés, j'ai pu les retuner de quelques cents.

Et puis, de toute façon, si l'ingé son est attentif, il aura certainement fait dans PT un prémontage à la volée pendant la session précédente de cordes et bois, prémontage qu'il enverra dans les casques :-)

(depuis quelques mois, je précise systématiquement sur le conducteur de la partition si on est en 442 et 440. Je ne suis pas sûr que cela soit toujours utile mais cela peut sans doute permettre de se prémunir de ce genre de soucis :-D )

- on double plus ou moins le temps de montage, le nombre de fichiers etc...


Pour le nombre de fichiers, pas tout à fait. Tu as au final seulement 7 fichiers supplémentaires: decca tree (3 micros), outriggers (2 micros) et surrounds (2 micros). Les appoints, tu auras toujours le même nombre au final.

Avant d'y avoir recours moi-même, nous avons beaucoup discuté de tout cela avec mon chef habituel qui avait expérimenté avec succès la chose juste avant, avant d'avoir longtemps procédé avec une seule session. Nous en avons conclu que le choix de recourir à des sessions séparées étaient surtout fonction du style que l'on souhaitait au final: ce n'est donc pas une question de coût, c'est avant tout une décision artistique.

A noter que je vois aussi un petit avantage à séparer les cuivres: cela permet d'avoir un peu plus d'air et donc plus de salle. Cela pourrait donc avoir intérêt sur le plan acoustique si la salle n'est pas très grande et que tu as un gros effectif.

peut-on s'en passer sans risquer de mettre à mal la justesse lors de l'enregistrement des musiciens (on leur laisse la basse virtuelle dans le playback quand même, on est pas des sauvages :twisted: )


Si tes musiciens sont bons, ce serait dommage de s'en passer!

Sur la question de la nomenclature, je passe mon tour, c'est un sujet sur lequel j'hésite souvent beaucoup: je me fie beaucoup aux recommandations de mon chef ou de mon mixeur. Je crois de toute façon que là encore, le choix de la nomenclature est avant tout un choix artistique et stylistique - bien que le coût soit également un critère. Cela dépend vraiment du contexte.

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 300
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar Vegasound » 29/11/2018 22:53:20

Merci Damien pour ton retour d'expérience, c'est très appréciable !

promain
Membre ♪♪
Messages : 401
Enregistré le : 06/01/2011 16:28:51

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar promain » 01/12/2018 17:39:51

"
Dans le cadre d'un enregistrement d'orchestre (cordes et cuivres seulement, c'est la définition d'un orchestre budget XXXL), quel serait le bon équilibre de l'effectif ? Mozart utilise les cordes (8/7/6/5/4), peut-on diviser encore par 2 (grosso modo 6/5/3/2/1) ? Dans cette nouvelle proportion XXXL, est-ce raisonnable de mettre les cuivres par 2 ? J'avais entendu quelquepart que certains pupitres ont besoin d'être un certain nombre pour obtenir la justesse, est-ce vrai ?

Pour les basses (qui ont la malchance d'occuper le bas du spectre, et donc de sonner plutôt bien en virtuel dans un mix fourni), on rechigne parfois à les enregistrer en vrai : peut-on s'en passer sans risquer de mettre à mal la justesse lors de l'enregistrement des musiciens (on leur laisse la basse virtuelle dans le playback quand même, on est pas des sauvages :twisted: ) ?"



Quelques exemples de taille d'ensemble de cordes qui peuvent te guider dans ton choix :

https://soundcloud.com/romain-paillot/1 ... ss/s-ia9S4

(pour un téléfilm ) 30 cordes


https://soundcloud.com/romain-paillot/passage-of-time

Compo perso ( londres ) : 11 cordes...bon pas parfaitement enregistrée car j'ai eu seulement 7 minutes de session :mrgreen:


https://soundcloud.com/romain-paillot/t ... -1/s-QHhh0

(librairie musicale , 46 cordes)

En fait comme tu l'entends peut être entre 30 et 46 cordes je ne dirais pas que la différence est gigantesque (elle existe à mes oreilles cependant ) dans ce genre de morceaux... Mais par contre on entend quand meme une grosse différence de "masse" entre 11 et 30 cordes.

Donc entre 8/7/6/5/4 et 6/5/3/2/1 la différence de son est à prendre en considération ;) , tout dépend du style de morceaux que tu souhaites, si c'est quelque chose d'intimiste réduire la section de moitié ça va le faire.


Pour le fait de pas enregistrer de basses, je trouve que c'est trop dommage! :( Les basses c'est souvent ennuyeux à mixer, alors que si tu enregistres directement les basses, ça se "mixe" naturellement avec la salle, les autres musiciens, et ça sonne bcp plus profond qu'un ensemble de contrebasse synthés. (après la définition de profond est variable, certains rajoutant des "sinusoide" de synthé à leurs vraies contrebasses, mais ça dépend du style de morceaux )

Romain

Avatar de l’utilisateur
filmtunes
Membre ♪♪
Messages : 118
Enregistré le : 28/08/2008 14:57:07
Localisation : Paris
Contact :

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar filmtunes » 02/12/2018 10:26:11

Je complète un détail. Les cordes d'un orchestre pour le répertoire standard depuis 1860 sont souvent composées de 8/7/6/5/4 PUPITRES.
Si VegaSound écrit qu'un orchestre mozartien est composée de 8-7-6-5-4 JOUEURS j'ai mes doutes. L'équilibre haut/bas n'est pas conservé en divisant le nombre de joueurs par deux dans chaque section !
Si tu veux 30 cordes je te conseille 10-8-6-4-2 ou 10-9-6-3-2.

Regarde ici une référence: Carlos Kleiber qui dirige une symphonie de Mozart au TC 09:35. Il y a quatre basses mais au total ce sont 12-10-8-4-4 cordes.

https://www.youtube.com/watch?v=08gTfNKY94M&t=150s

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 300
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar Vegasound » 02/12/2018 11:28:47

Merci à tous pour ces retours et exemples ! Effectivement il faudrait déjà que je précise un peu mon projet :

L'orchestre aura des arrangements de chansons françaises 1930/1950. Si les instruments disposant d'un solo (flute, trompette, hautbois etc...) seront enregistrés individuellement, j'envisage de prendre cuivres et cordes ensemble, et si possible en évitant d'incorporer du virtuel par la suite. Ce n'est pas de la grosse musique symphonique, mais il faut quand même suffisamment de matière pour porter une voix qui est amplifiée.

Donc l'effectif cordes (8/7/6/5, avec contrebasse solo en cabine, pour l'influence jazz) + cuivres (3cors/3tpt/3tbn) vous parait convenir ?

Avatar de l’utilisateur
filmtunes
Membre ♪♪
Messages : 118
Enregistré le : 28/08/2008 14:57:07
Localisation : Paris
Contact :

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar filmtunes » 02/12/2018 18:21:45

L'effectif me semble bon. Mais je ne sais pas si pour ce genre de musique c'est une bonne idée d'enregistrer séparamment car implique d'avoir un tempo inflexible. À mon avis les musiciens joueront mieux ce style de musique s'ils sont libres, sans casque, sans clic seulement avec la baguette du chef...

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 300
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Enregistrement par sections séparées et équilibre d'un effectif

Messagepar Vegasound » 02/12/2018 20:20:49

Hé oui... Je dirais même que si les chanteurs pouvaient être présents on aurait pu suivre leur interprétation.

Mais trop de contraintes de disponibilité, de studio, de géographie et de budget nous obligent à fonctionner ainsi, il faut s'adapter.

En tout cas merci pour ton aide ainsi que celle de Damien et Romain !


Retourner vers « Instruments, MAO, Studio, Mixage, etc. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 31 invités