Le point sur la rémunération des compositeurs

♪ - FORUM PRO : Conseils et infos relatifs à l'exercice de l'activité de compositeur. (Juridique, administratif, commercial, ...) Contrats, licences, rémunération, votre statut, vos droits, ...  

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Avatar de l’utilisateur
YuHirà
Team ♪ | Contrib.
Team ♪ | Contrib.
Messages : 3464
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Localisation : Paris
Contact :

Le point sur la rémunération des compositeurs

Messagepar YuHirà » 10/11/2007 17:14:49

,,,
,,, Image
,,, ,,, [ Lire l'article associé ]
,,, Image


Désireux de mieux comprendre la rémunération des auteurs, je me suis décidé à faire des recherches afin de clarifier ces points et présenter enfin aux compositeurs le cadre juridique de l'activité de compositeur.

Je ferai évoluer ce topic au fur et à mesure de mes recherches. Je suis ouvert à toutes les remarques visant à améliorer ce post, notamment de professionnels ou juristes.
Modifié en dernier par YuHirà le 20/07/2009 11:01:41, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
ODemontrond
Membre ♪♪♪
Messages : 912
Enregistré le : 15/09/2006 20:41:18
Localisation : IDF
Contact :

Messagepar ODemontrond » 10/11/2007 23:25:02

:D merci, c'est parfait. Il est en général assez juste de se faire payer moitier intermittent moitier agessa lorsqu'on livre des bandes puisqu'on assumes plusieurs professions à la fois, instrumentiste, preneur son, monteur et mixeur c'est de l'intermittent du spectacle qu'on apprécie ou non ce statut. De plus ça assure les arrières les mois sans travail.
Comme je l'ai déja dit, les charges s'élèvent à 81% sur des cachets intermittents mais on touche plus tard 10 % de la paye en congés spectacle chaque année. Evidemment, ça arrange les productions de ne faire que des notes d'auteur et un contrat de cession , il n'y a quasiment pas de charges.

Même si certains d'entre vous ne sont pas d'accord avec moi, je pense qu'il est assez judicieux pour un jeune compositeur d'essayer de se faire payer la moitier en cachets, comme ça au moins si t'as plus de boulot pendant six mois, tu as le droit aux assedic, non pas pour ton travail de compositeur, mais pour ton travail d'interprête et de technicien sauf dans le cas où tu ne livres que des scores et dans ce cas seulement, il n'y a pas de raison d'être payé avec ce statut.

merci damien
Si seulement la musique pouvait servir à quelquechose....

Avatar de l’utilisateur
heral
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2999
Enregistré le : 20/11/2005 00:13:36
Localisation : Montpellier
Contact :

Messagepar heral » 11/11/2007 00:07:27

je voudrais juste ajouter que le titre :" LE point sur la rémunération des compositeurs" avec un "le" en majuscule devrait parler de .....la rémuneration du compositeur.
en contre partie d'un contrat de cession, d'une prime de commande, on ne devrait pas parler de guso et d'intermittence.
ça risque de foutre plus le souk qu'autre chose dans la tete des gens.
please, arretons de tout melanger
l'ecriture d'un coté, la fabrication de l'autre.
personnellement , je ne trouve pas ce texte parfait, too much processing.
quand je lis ça, désolé, mais je n'y comprends rien :(
,,, le heral, parce que je le vaurien

Avatar de l’utilisateur
ODemontrond
Membre ♪♪♪
Messages : 912
Enregistré le : 15/09/2006 20:41:18
Localisation : IDF
Contact :

Messagepar ODemontrond » 11/11/2007 00:18:56

Pourtant le CDD ou GUSO dont parle Yuhira est bien un contrat de type intermittent du spectacle. Je pense qu'il est capital d'en parler pour tous ceux qui livrent des bandes, ils ne sont pas QUE compositeurs.

Pour donner un exemple, je pense que pour un documentaire sur lequel tu touches 6000 euros, il doit y avoir 3000 euros en note d'auteur et 3000 payés en cachets, par exemple 20 cachets de 150 euros, ce que tu aurais payé à des instrumentistes et techniciens et que finalement tu touches à leur place. Et ça se négocie.
Au point où on en est , il est justement fondamental d'en parler.

Nous n'avons pas tous la même façon de travailler et je connais beaucoup de mecs qui bossent comme ça, donc j'en parle, maintenant, si damien qui a lancé ce post trouve ma contribution inapropriée, il n'y a qu'à la supprimer, sans soucis pour moi, quand j'écris, c'est pour aider à priori.
Si seulement la musique pouvait servir à quelquechose....

Avatar de l’utilisateur
YuHirà
Team ♪ | Contrib.
Team ♪ | Contrib.
Messages : 3464
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar YuHirà » 11/11/2007 02:40:29

en contre partie d'un contrat de cession, d'une prime de commande, on ne devrait pas parler de guso et d'intermittence.


CE n'est absolument pas ce que j'ai écrit. Le Guso et l'intermittence, c'est lié au contrat de travail. Rien à avoir avec le contrat de cession, qui a trait au droit d'auteur. Je sépare bien. Si tu veux je vais mettre des numéros :wink:

En général, la rémunération du compositeur se sépare en deux:
- rémunération liée à la prestation (contrat d'engagement de travail OU contrat de prestation de service)
- rémunération liée au droit d'auteurs (contrat de cession)

Parfois ces contrats sont fusionnés, parfois non.

Le point de confusion existe sur la note de droit d'auteur. Je m'explique. Si j'ai mis la note de droit d'auteur dans les contrats de pestation de service, c'est que cette note de droit d'auteur, contrairement à ce que son nom laisse indiquer, est en fait une note d'honoraire ET une note de droits d'auteur. Or les honoraires rémunèrent une prestation de service. C'est un document juridique qui fusionne les deux types de rémunérations

CE n'est pas moi qui mélange, ce sont les usages qui ont tout mélangé: je ne peux rien y faire :wink:

Mais je vais préciser cela dans le post :wink:

ça risque de foutre plus le souk qu'autre chose dans la tete des gens.
please, arretons de tout melanger
l'ecriture d'un coté, la fabrication de l'autre.
personnellement , je ne trouve pas ce texte parfait, too much processing.
quand je lis ça, désolé, mais je n'y comprends rien


j'ai pourtant essayé d'être clair en adoptant une logique très juridique (ma formation d'origine): j'ai classifié, séparé chaque possibilité...

Mais si tu as une autre proposition, je suis preneur. L'important est de clarifier au maximum :wink:



Pourtant le CDD ou GUSO dont parle Yuhira est bien un contrat de type intermittent du spectacle. Je pense qu'il est capital d'en parler pour tous ceux qui livrent des bandes, ils ne sont pas QUE compositeurs.


Oui... Mais on peut imaginer aussi un CDD pour un compositeur qui ne fait écrire. Pourquoi le travail de composition d'une musique (avec juste une partition au final) ne pourrait pas être rémunéré comme travail? Rien ne l'interdit, ça se fait en musique savante, donc je l'évoque...


Nous n'avons pas tous la même façon de travailler et je connais beaucoup de mecs qui bossent comme ça, donc j'en parle, maintenant, si damien qui a lancé ce post trouve ma contribution inapropriée, il n'y a qu'à la supprimer, sans soucis pour moi, quand j'écris, c'est pour aider à priori.



Loin de moi cette idée :wink:

Pour moi l'important est d'évoquer touets les possibilités légales. Mon post n'est pas parfait, il est encore inachevé, je poursuis mes recherches.

Ce serait quand même sympa de ne pas aussi faire de politique: je ne décris pas un idéal mais une réalité juridique...

Avatar de l’utilisateur
heral
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2999
Enregistré le : 20/11/2005 00:13:36
Localisation : Montpellier
Contact :

Messagepar heral » 11/11/2007 09:30:04

ne compte pas sur moi pour ecrire en gras
debaptisez le titre de ce post
appelez le : LE point sur le statut de remy bricka
http://www.remybricka.com/
z173z

YuHirà a écrit : Mais si tu as une autre proposition, je suis preneur. L'important est de clarifier au maximum :wink:

l'autre proposition est que je n'intervienne plus sur ce site :wink:
,,, le heral, parce que je le vaurien

Avatar de l’utilisateur
ODemontrond
Membre ♪♪♪
Messages : 912
Enregistré le : 15/09/2006 20:41:18
Localisation : IDF
Contact :

Messagepar ODemontrond » 11/11/2007 10:05:20

Tu sais Christophe, c'est pas pour semer la confusion, mais il m'est arrivé d'avoir une commande de dix arrangements que je me suis fait payer en dix cachets intermittents, c'est beaucoup plus interressant pour moi. Socialement, ça me protège beaucoup plus que des notes d'auteur ... Et surtout, je ne gagne de toute façon pas assez avec le droit d'auteur pour ne vivre que de ça (pour l'instant), c'est une façon de se protéger socialement et d'arriver à vivre de la musique sachant que ton statut social sera "chomeur indemnisé" certes.
Si seulement la musique pouvait servir à quelquechose....

Avatar de l’utilisateur
YuHirà
Team ♪ | Contrib.
Team ♪ | Contrib.
Messages : 3464
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar YuHirà » 11/11/2007 11:49:24

l'autre proposition est que je n'intervienne plus sur ce site


Bah si c'est pour intervenir en se moquant mais en ne participant pas sérieusement... peut-être. Mais pourquoi tout à coup, proposer de ne plus intervenir sur le site? Pourquoi se mettre en colère parce que nous nous permettons de te répondre et de défendre nos arguments?

je ne sais pas ce que tu as depuis quelques jours mais j'ai l'impression que cela te met en rogne qu'on essaie de réfléchir, de construire, ou je ne sais quoi... Ne t'inquiètes pas Héral, on ne cherche pas à te voler la vedette :wink:

Alors je ne sais pas, si tu ne veux pas nous aider, je peux comprendre... Mais je suis sérieux, là... Comme personne ne nous donne d'information, nous, compositeurs débutants dans notre vie professionnelle, eh bien on essaie de la trouver nous même et de la mettre en forme...

Pas de quoi se moquer... C'est sûr que cela doit te paraître hilarant, toi qui es en haut de l'échelle... Mais n'oublies pas que toi aussi tu as été dans notre situation.
Modifié en dernier par YuHirà le 24/01/2014 01:25:33, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sam Paryss
Membre ♪♪
Messages : 457
Enregistré le : 11/07/2006 17:20:25
Contact :

Messagepar Sam Paryss » 11/11/2007 12:20:00

you're the man !

merci bien pour cette initiative, ça va en aider plus d'un, moi le premier, à mieux comprendre

Avatar de l’utilisateur
ODemontrond
Membre ♪♪♪
Messages : 912
Enregistré le : 15/09/2006 20:41:18
Localisation : IDF
Contact :

Messagepar ODemontrond » 11/11/2007 12:24:54

:( décidément, je ne comprend pas pourquoi, mais sur internet les discussions tournent très vite au rapports de force alors que je suis persuadé que tout le monde est de bonne volonté à la base.
Moi j'ai simplement envie de demander à Christophe si il n'a jamais perçu de cachets, et comment c'est justifié.
Le problème reste que de plus en plus souvent, on nous demande d'assumer toute la chaine de fabrication jusqu'aux bruitages..., les interprêtes existent et ne pas parler de "cachets", c'est considérer qu'ils ne font plus parti de la chaîne de fabrication, personnellement, on ne me demande jamais de score, mais je suis plus dans l'electro, je serai ravi que Christophe Heral nous fasse partager son point de vue et ses expériences sur le sujet, ça aiderait ceux qui n'ont pas encore beaucoup d'expérience.
Merci et guardons la courtoisie que nous aurions si nous étions face à face, même si nous ne sommes pas d'accord.
Par exemple, lors de notre rencontre à Paris, Laurent et Nicholas n'étaient pas très chaud pour le statut d'intermittent et je le défendais, on ne s'est pas insultés pour autant... En revanche, il est vraiment constructif d'argumenter un peu, merci.
Si seulement la musique pouvait servir à quelquechose....


Retourner vers « Juridique, administratif, commercial, etc. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 26 invités