devenir Ă©diteur (papier) de son travail?

♪ - Exprimez-vous librement sur des sujets divers (pas forcément en rapport avec le sujet du site).

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Guillaume Druel
Membre ♪
Messages : 9
Enregistré le : 15/02/2015 10:56:29
Localisation : Bourges

devenir Ă©diteur (papier) de son travail?

Messagepar Guillaume Druel » 14/07/2017 15:25:03

Bonjour,
Je fais de la composition surtout autour de la clarinette et j'ai le plaisir d'avoir placé quelques pièces chez Billaudot et Sempre più.
Mais parfois les éditeurs ont des impératifs, des cibles, une stratégie éditoriale, un certain nombre d'auteurs "maison"... tous éléments qui font que la chose que vous proposez n'est pas faisable pour eux au moment où vous en auriez envie.
Bref, je me suis posé la question: et si je devenais éditeur de mon travail?
Ce ne serait pas pour faire joli dans mes étagères, mais pour réellement travailler à une diffusion.
J'imagine que cela prend beaucoup de temps, qu'on doit Ă©tablir un relationnel avec les partenaires libraires, etc, etc...

Donc si quelqu'un d'entre vous a déjà réfléchi à ça ou même sauté le pas, je serais très heureux qu'il me fasse partager son expérience!

Merci d'avance

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 254
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: devenir Ă©diteur (papier) de son travail?

Messagepar Vegasound » 14/07/2017 16:16:48

Salut

Hélas je n'ai pas d'expérience personnelle à partager dans ce domaine.

Mais ce que je me demande, c'est comment se porte le marché de l'édition musicale papier ! avec le numérique ça a dû bien se casser le figure (au même titre que les ventes de CD), et déjà que c'était un marché beaucoup plus restreint (lire et jouer la musique, c'est moins répandu que l'écouter;-)

J'imagine que seules les grandes maisons avec des catalogues immenses doivent s'en sortir (les compositeurs doivent galérer si c'est leur unique revenu !)

Mais ton avantage en tant que propriétaire exclusif des droits, c'est que tu peux créer une boutique en ligne avec des versions numériques de tes oeuvres, et je pense bien qu'il va falloir être très courageux pour en faire la promotion auprès des lecteurs (conservatoires, écoles de musique, professeurs etc...) En tant que prof, je trouve qu'il y a un besoin réel de partitions pour petits ensembles mêlant instrus classiques et modernes.

Bon courage

Guillaume Druel
Membre ♪
Messages : 9
Enregistré le : 15/02/2015 10:56:29
Localisation : Bourges

Re: devenir Ă©diteur (papier) de son travail?

Messagepar Guillaume Druel » 15/07/2017 11:03:06

Merci Vegasound pour ta réponse, qui confirme que c'est d'abord par l'existence sur la toile que cela peut se jouer. Merci aussi pour cette orientation sur une "musique de chambre hybride" (à méditer)

Je ne pense pas que l'édition papier se porte à merveille - La vente d'œuvres par téléchargement en est une partie, qui progresse évidemment. En fait, les temps actuels me paraissent être à une certaine désaffection pour les conservatoires et pour l'étude en général... Mais comme les choses sont cycliques, ça devrait revenir... un jour!
En attendant, cette activité n'est pas un métier, sauf pour une poignée de compositeurs soit géniaux, repérés, voire célèbres (dans le milieu) soit très prolixes (qui ont de 300 à 1000 pièces dispo pour tous les instruments et tous les niveaux).
Je compose par ailleurs pour le spectacle vivant, c'est bien ça qui me fait vivre via l'intermittence aussi, et certainement pas les royautés issues des ventes de partos!

Pour en revenir à mon sujet de l'auto-édition, j'incluais évidemment l'idée de versions numériques, et si je ne suis pas inquiet sur la réalisation des partitions, c'est en revanche la question de la com. qui m'interroge.
Alors n'y a-t-il personne qui a tenté çà?

Ă  bientĂ´t et merci


Retourner vers « Sujets Libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités