Musique de films, la débandade originale

♪ - Exprimez-vous librement sur des sujets divers (pas forcément en rapport avec le sujet du site).

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

promain
Membre ♪♪
Messages : 388
Enregistré le : 06/01/2011 16:28:51

Messagepar promain » 03/04/2015 15:33:55

zeker a écrit :Il y a aujourd'hui un nivellement par le bas, que ce soit dans l'artistique ou dans le domaine financier. Je trouve ça étrange que certains défendent ça ici. La règle, aujourd'hui, est en général de confier ses morceaux aux éditeurs sans contrepartie, en espèrant qu'ils travaillent bien. Il n'est plus question d'avances, de production etc... Si certains trouvent que 2000 euros pour un docu c'est bien, c'est sûr que si on bidouille sur son ordi le dimanche, c'est bien, mais si on a fait des études et qu'on est compétent, ça n'est pas cher payé. Et dire que la sacem double ce qu'on gagne, ça n'est pas aussi simple. Ca dépend où ça passe, à quelle heure, ou combien d'entrées réalise le film.


Je ne trouve pas l'argument des études pertinent ... ce n'est pas parce qu'on fait des études qu'on mérite d'être mieux payé ! C'est le travail avant tout qui compte pas le diplôme ..

Nous sommes des artistes et comme dans tout milieu artistique
il y a 2 % qui gagnent bien leur vie. (ne me dites pas que 9K par épisode de série hors droit Sacem c'est peu. S.v.p ) et 98 % qui galèrent .
Ceux qui savent tirer leur Ă©pingle du jeu vivront toujours bien .
Plus important encore , ceux qui sauront s'adapter aux changements s'en sortiront.

regardez le making of de la musique de house of card, on s'en sort toujours avec peu de moyens . On appelle des potes , on enregistre dans sa cuisine etc .. resultat le compositeur à pondu une superbe musique et il doit être millionnaire vu les diffusions de la série dans le monde :)

Avatar de l’utilisateur
Leyla Fon Rio
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1247
Enregistré le : 07/10/2009 15:52:19
Localisation : Lyon
Contact :

Messagepar Leyla Fon Rio » 03/04/2015 15:49:38

promain a écrit :regardez le making of de la musique de house of card, on s'en sort toujours avec peu de moyens . On appelle des potes , on enregistre dans sa cuisine etc .. resultat le compositeur à pondu une superbe musique et il doit être millionnaire vu les diffusions de la série dans le monde :)


Entre parenthèse, pourrais-tu faire passer le lien de ce making off, je n'arrive pas à y tomber dessus ?

Pour le reste, ce n'est pas le sujet de cet article, qui traite plutĂ´t de l'abus de positions dominantes de certaines productions ou de baisses globales des moyens de production dans la musique

Après, qu'il y ait de la concurrence dans ce boulot, entre les compositeurs on se le sait
Je dirais mĂŞme tant mieux

J'aime aussi ce métier parce qu'il est difficile et que rien n'ait jamais acquis pour personne.

promain
Membre ♪♪
Messages : 388
Enregistré le : 06/01/2011 16:28:51

Messagepar promain » 03/04/2015 16:02:32

Dans le cinéma c'est vrai .

En TV je ne crois pas ... A moins de vouloir enregistrer
un orchestre à chaque projet mais est ce toujours nécessaire ?
Les séries ont changé , ne demandent pas forcement de gros moyens en terme de musiciens . Et on peut faire de très belles choses avec un ordi et quelques instruments solistes pour agrémenter. Et dans les budgets actuels cela me semble largement faisable ...

Avatar de l’utilisateur
Leyla Fon Rio
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1247
Enregistré le : 07/10/2009 15:52:19
Localisation : Lyon
Contact :

Messagepar Leyla Fon Rio » 03/04/2015 16:30:50

promain a écrit :Dans le cinéma c'est vrai .

En TV je ne crois pas ... A moins de vouloir enregistrer
un orchestre à chaque projet mais est ce toujours nécessaire ?
Les séries ont changé , ne demandent pas forcement de gros moyens en terme de musiciens . Et on peut faire de très belles choses avec un ordi et quelques instruments solistes pour agrémenter. Et dans les budgets actuels cela me semble largement faisable ...


C'est toujours faisable, Ă  partir du moment qu'on a du bon matos, de l'envie et du temps, tout est possible et mĂŞme pour rien

Le problème est que les parts qui ne reviennent pas (plus) aux compositeurs, elles ne finissent pas dans les poches d'Emaus ou de la Croix Rouge si tu vois ce que je veux dire ...
L'argent n'est pas perdu pour tout le monde

Et l'abus de position dominante, c'est par exemple quand on te demande de cosigner une oeuvre que tu as écrite pour un projet avec un mec qui a autant toucher un instrument de musique dans sa vie, que moi, fait de séjours sur la station spatiale internationale

Si il y a du ménage à faire c'est là

Pas à espérer une moins forte concurrence chez les compositeurs
Car de toute façon, ceux qui sont dans le vrai sont ceux qui ne lacheront jamais
D'autres se décourageront avant, c'est un peu la selection naturelle

C'est comme ça, les choses se font d'elles même à ce niveau là
Mais il n'est pas question de ça ici

De toute façon , je pense vraiment que le France n'est culturellement pas un pays de musiciens
Au niveau de la production et de nombreux réalisateurs, ça s'entend et ça se ressent
Le faible pourcentage accordé à la production musicale dans la production audiovisuelle en est la conséquence


Par exemple, Michel Legrand (mĂŞme si c'est peut ĂŞtre par ailleurs un vieil emmerdeur), quand il rale encore aujourd'hui, sur le mixage des "parapluies de Cherbourg", mais il a 100 fois raison

Y a qu'Ă  Ă©couter !
Le justificatif du réalisateur à l'époque, c'etait qu'avec l'orchrstre, on allait plus entendre les voix et le chant ??

Mais n'importe quoi !
Ecoutez par exemple les enregistrements des grandes comédies musicales de Broadway, là y a tout et il manque rien !

Après, si c'est ça, l'exeption culturelle française, c'est lamentable
On ne peut pas se targuer d'être dans la médiocrité et de le défendre en disant que ce n'est pas de la médiocrité, c'est notre Culture

Pour accepter ça, il faut avoir une culture musicale à la noix

CQFD

Avatar de l’utilisateur
christophe Heral
Membre ♪♪♪
Messages : 744
Enregistré le : 03/02/2012 22:24:22
Localisation : Montpellier
Contact :

Messagepar christophe Heral » 03/04/2015 17:07:57

Xavier Thiry a écrit :
(j'espère ne pas apprendre ultérieurement que Legrand a bossé gratos pour cette BO ^^)

hu hu hu t'es bĂŞte :-)

bien sur qu'il travaillait gratos, il appartient Ă  une Ă©poque oĂą le compositeur gardait l'Ă©dition pour lui, il montait parfois sa propre maison.
les droits générés sur les films de long métrage, les vente de disques étaient conséquents, la production ne payait "que" l'orchestre et tous les frais annexes.

les gens allaient au cinema (ils y vont toujours) mais il y avait qu'une chaine de télévision.
puis il y en a eu 3, puis aujourd'hui, il y en a pléthore

aujourd'hui il n'y a plus de cd, 200 chaines et internet est passé par là

travailler gratuit aujourd'hui n'a pas du tout la mĂŞme signification qu'en 70
le heral ?
parce que je le vaurien

Avatar de l’utilisateur
Xavier Thiry
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2375
Enregistré le : 01/08/2007 12:32:43
Contact :

Messagepar Xavier Thiry » 03/04/2015 17:37:17

Leyla Fon Rio a écrit :Par exemple, Michel Legrand (même si c'est peut être par ailleurs un vieil emmerdeur), quand il rale encore aujourd'hui, sur le mixage des "parapluies de Cherbourg", mais il a 100 fois raison

Y a qu'Ă  Ă©couter !
Le justificatif du réalisateur à l'époque, c'etait qu'avec l'orchrstre, on allait plus entendre les voix et le chant ??

Mais n'importe quoi !
Ecoutez par exemple les enregistrements des grandes comédies musicales de Broadway, là y a tout et il manque rien !

Après, si c'est ça, l'exeption culturelle française, c'est lamentable
On ne peut pas se targuer d'être dans la médiocrité et de le défendre en disant que ce n'est pas de la médiocrité, c'est notre Culture


WOW WOW on se calme lĂ !
tu parles de Jacques Demy, ce mec a fait beaucoup plus pour la musique au cinéma que mille autres ! A travers le talent de Legrand, certes, mais ça vient d'abord de son désir et de sa vision à lui.

Si les voix sont mixées plus fort c'est :
1/ son choix artistique, et même moi musicien ça ne m'a jamais traversé l'esprit que l'orchestre était sous mixé dans ce film.
2/ le français contient plus de phonèmes que l'anglais, et ceux de ce derniers sont beaucoup plus distincts et musicaux : de ce fait on peut mixer une voix chantée anglaise bien moins fort qu'une voix française, à intelligibilité égale.

christophe Heral a écrit :
bien sur qu'il travaillait gratos, il appartient Ă  une Ă©poque oĂą le compositeur gardait l'Ă©dition pour lui, il montait parfois sa propre maison.
les droits générés sur les films de long métrage, les vente de disques étaient conséquents, la production ne payait "que" l'orchestre et tous les frais annexes.


J'ignorais ! merci

Avatar de l’utilisateur
Leyla Fon Rio
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1247
Enregistré le : 07/10/2009 15:52:19
Localisation : Lyon
Contact :

Messagepar Leyla Fon Rio » 03/04/2015 17:51:59

Xavier Thiry a écrit :WOW WOW on se calme là!
tu parles de Jacques Demy, ce mec a fait beaucoup plus pour la musique au cinéma que mille autres ! A travers le talent de Legrand, certes, mais ça vient d'abord de son désir et de sa vision à lui.

Si les voix sont mixées plus fort c'est :
1/ son choix artistique, et même moi musicien ça ne m'a jamais traversé l'esprit que l'orchestre était sous mixé dans ce film.
2/ le français contient plus de phonèmes que l'anglais, et ceux de ce derniers sont beaucoup plus distincts et musicaux : de ce fait on peut mixer une voix chantée anglaise bien moins fort qu'une voix française, à intelligibilité égale.


Les plus grands peuvent faire des erreurs quand mĂŞme, la preuve

1- Si c'est un choix artistique, je pense que c'est une erreur
2- L'histoire des phonèmes, je n'y crois pas
ça peut eventuellement justifier un mixage différent mais surement pas un sous-mixage

Avatar de l’utilisateur
Leyla Fon Rio
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1247
Enregistré le : 07/10/2009 15:52:19
Localisation : Lyon
Contact :

Messagepar Leyla Fon Rio » 03/04/2015 17:54:26

Xavier Thiry a écrit :
Leyla Fon Rio a écrit :Par exemple, Michel Legrand (même si c'est peut être par ailleurs un vieil emmerdeur), quand il rale encore aujourd'hui, sur le mixage des "parapluies de Cherbourg", mais il a 100 fois raison

Y a qu'Ă  Ă©couter !
Le justificatif du réalisateur à l'époque, c'etait qu'avec l'orchrstre, on allait plus entendre les voix et le chant ??

Mais n'importe quoi !
Ecoutez par exemple les enregistrements des grandes comédies musicales de Broadway, là y a tout et il manque rien !

Après, si c'est ça, l'exeption culturelle française, c'est lamentable
On ne peut pas se targuer d'être dans la médiocrité et de le défendre en disant que ce n'est pas de la médiocrité, c'est notre Culture


WOW WOW on se calme lĂ !
tu parles de Jacques Demy, ce mec a fait beaucoup plus pour la musique au cinéma que mille autres ! A travers le talent de Legrand, certes, mais ça vient d'abord de son désir et de sa vision à lui.

Si les voix sont mixées plus fort c'est :
1/ son choix artistique, et même moi musicien ça ne m'a jamais traversé l'esprit que l'orchestre était sous mixé dans ce film.
2/ le français contient plus de phonèmes que l'anglais, et ceux de ce derniers sont beaucoup plus distincts et musicaux : de ce fait on peut mixer une voix chantée anglaise bien moins fort qu'une voix française, à intelligibilité égale.

christophe Heral a écrit :
bien sur qu'il travaillait gratos, il appartient Ă  une Ă©poque oĂą le compositeur gardait l'Ă©dition pour lui, il montait parfois sa propre maison.
les droits générés sur les films de long métrage, les vente de disques étaient conséquents, la production ne payait "que" l'orchestre et tous les frais annexes.


J'ignorais ! merci


Il devait quand même avoir une prime de commande conséquente
On peut quand même pas faire passer l'idée Christophe qu'à l'époque le compositeur, se payait juste sur la SACEM et les royalties
Et heureusement d'ailleurs, le mec allait pas passer des semaines Ă  bosser sur un projet au risque qu'il fasse un four commercial

On en a vu des chef d'oeuvre faire des fours commerciaux au cinéma (ex: Bladerunner)

Avatar de l’utilisateur
Poulpette
Membre céphalopode ♪
Messages : 220
Enregistré le : 14/10/2007 13:14:12
Localisation : France
Contact :

Messagepar Poulpette » 03/04/2015 18:16:21

Je vois parler de « l’art en France » qui est malmené, mais au fond, je pense que cela concerne plus généralement tous les métiers que la plupart des gens considèrent comme soit accessibles à tous, soit des passions que nous pouvons bien exercer pour trois francs, six sous, puisqu’après tout l’art est détaché de l’argent, tout ça tout ça.

Pour avoir une corde de correctrice à mon arc, et pourtant ce n’est pas de « l’art », je peux dire que c’est la même chose. C’est un peu la cinquième roue du carrosse, parce qu’on estime qu’après tout, les gens n’iront pas ne pas acheter quelque chose pour « quelques fautes d’orthographe ». Le correcteur sera toujours trop cher parce que relire une page, après tout, ça prend cinq minutes (s’ils savaient qu’on peut passer plusieurs heures sur une simple page simple…). Et puis, un correcteur aime ça, donc au final, c’est un peu une passion aussi, pour lui. Et puis quand c’est trop cher ou qu’on n’a pas envie de payer, mais que l’on veut quand même montrer que l’on s’intéresse un minimum à la qualité, on fait marcher « le réseau » (souvent pas du tout formé à ça), genre tata Simone, prof d’SVT, qui fera très bien l’affaire.

Je vois mon professeur d’instrument, c’est pareil. Il écrit pas mal, est édité par une maison allemande. Sur un recueil vendu une bonne vingtaine d’euros (je suis presque sûre que la maison ne retouche pas les fichiers Finale, du reste… mais j’espère me tromper), il touche moins de 1 €.

Les graphistes sont peut-être un chouïa mieux lotis que les musiciens, mais j’émets quelques doutes tout de même.


C’est une réelle volonté je pense de certaines institutions et, plus généralement, de certains milieux, de reléguer la section artistique ou littéraire au rang de « sous-professions ». Comme on le dit si bien, on n’envisagera pas de rémunérer un réalisateur ou un acteur à coups de lance-pierres, leur laissant le soin de payer eux-mêmes les costumiers, maquilleurs, etc. De même que payer près de 25 € une consultation chez le généraliste pour parfois rester 5 minutes et se faire prescrire une boîte de Doliprane, aucun patient ne songerait à s’offusquer (tout simplement parce que les études de médecine sont longues, spécialisées, et que ben un médecin, c’est respectable).

Je rejoins donc je ne sais plus qui et qui disait que malgré tout, entre élaborer un Big Mac et pondre un quatuor ou peu importe, ce ne sont pas les mêmes études, les mêmes coûts (les études, ça douille…), et les mêmes compétences demandées. :)
Modifié en dernier par Poulpette le 04/04/2015 10:43:52, modifié 1 fois.
Boudi !

Avatar de l’utilisateur
Mathieu A.
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1647
Enregistré le : 13/10/2011 17:36:52
Localisation : Douai
Contact :

Messagepar Mathieu A. » 04/04/2015 00:12:17

Poulpette a écrit :Je rejoins donc je ne sais plus qui et qui disait que malgré tout, entre élaborer un Big Mac et pondre une quatuor ou peu importe, ce ne sont pas les mêmes études, les mêmes coups (les études, ça douille…), et les mêmes compétences demandées. :)


Nan j'ai parlé du deluxe :twisted:

Je souscris entièrement ton intervention Poulpette!!!
Mathieu Auset


Retourner vers « Sujets Libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités