Composer sans jouer d'instruments ?

♪ - FORUM PRO : L'écriture, l'orchestration, la théorie musicale, les éditeurs de partitions, les techniques, les influences musicales, etc.

Mod√©rateurs¬†: lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, L¬Ķkas *, Grp. Mod√©rateur

Avatar de l’utilisateur
YuHirà
Team ‚ô™ | Contrib.
Team ‚ô™ | Contrib.
Messages : 3497
Enregistré le : 25/06/2004 12:39:05
Contact :

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar YuHir√† » 03/07/2017 18:30:22

On part de zéro, on insère les notes une à une avec une souris mais le geste est semblable, on les supprime comme avec une gomme,


Quand tu composes √† la table (avec ou sans piano), tu n'as aucun obstacle technique, ce qui fait que tu es plus concentr√©. M√™me lorsque tu ma√ģtrise √† fond un logiciel, tu perds souvent du temps √† trouver comment noter telle ou telle chose, ce qui fait que tu perds √©norm√©ment en fluidit√© d'√©criture. Pire, cela te conduit parfois √† adapter ton √©criture au logiciel plut√īt que l'inverse.

Le fait également d'avoir le copier-coller à disposition peut conduire à une certaine facilité. Quand tu es obligé de recopier un ostinato à la main pendant plusieurs mesures, tu auras plus tendance à l'adapter en détail par rapport au reste que lorsque tu fais un copier-coller sur ta machine, qui te donne la satisfaction immédiate d'avancer (je plaide coupable :-D ).

Enfin, il est tentant d'écouter le rendu informatique de ce qu'on fait, et donc d'être inconsciemment prisonnier de cette simulation, alors que quand tu composes à la table tu es en prise directe avec ton cerveau. Tout ce que tu imagines, tu l'entends tel qu'il doit l'être, ce qui ne l'est pas le cas avec une simulation. C'est quand même plus libérateur au final.

En revanche, l'avantage de l'informatique, c'est qui permet de restituer exactement la dimension temporelle d'une pièce alors que sur table, il m'a toujours semblé que cette appréhension du temps était un peu biaisée parce que le temps mental n'est pas le même. J'ai personnellement eu le problème plusieurs fois, mais il est possible que cela ne soit pas le cas de tout le monde :-D

deb76
Membre ‚ô™‚ô™‚ô™‚ô™‚ô™
Messages : 2752
Enregistré le : 07/09/2008 21:18:25
Localisation : Haute-Normandie
Contact :

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar deb76 » 03/07/2017 21:04:06

Yuhira =>
Quand tu composes √† la table (avec ou sans piano), tu n'as aucun obstacle technique, ce qui fait que tu es plus concentr√©. M√™me lorsque tu ma√ģtrise √† fond un logiciel, tu perds souvent du temps √† trouver comment noter telle ou telle chose, ce qui fait que tu perds √©norm√©ment en fluidit√© d'√©criture. Pire, cela te conduit parfois √† adapter ton √©criture au logiciel plut√īt que l'inverse.

Je comprends parfaitement ta remarque mais je ne la partage pas si tu me permets.
D'une part, parce que j'ai une écriture totalement illisible - la prise de notes en amphi ne m'a pas aidé tout comme ensuite la prise de notes en reportages sur le terrain - et que j'écris avec un clavier depuis 1968. Au point que si je me retrouve avec un stylo et une feuille de papier j'ai l'impression d'un grand vide, il me faut un clavier, et aujourd'hui, le duo clavier et souris ou iPad Pro et Apple Pencil en tant que stylet me sont totalement naturels.
Résultat, je déteste - et le terme n'est pas assez fort - ce que j'écris sur une partition. Alors, l'ordinateur et un logiciel de partitions ont été une vraie délivrance. Mon premier logiciel de partitions pour Macintosh fut à l'époque en 1989 Music Prose.

Ensuite, je n'ai pas ce souci de fluidit√© d'√©criture que tu soulignes. Ce qui n'emp√™che pas que je sois totalement concentr√©, je le suis, et plus rien √† c√īt√© existe. G√©n√©ralement, j'ai effectu√© un travail pr√©paratoire avec des combinaisons alliant Open Music et Opusmodus, et j'effectue un va-et-vient selon les id√©es qui viennent entre ce travail pr√©paratoire et l'√©diteur de partitions. Et j'aime la lenteur ou de pouvoir tester une id√©e qui s'impose. Ce qui ne me pose aucun probl√®me avec Opusmodus qui est, outre ses fonctions de CAO, devenu mon √©diteur de partitions pr√©f√©r√©, bien avant Notion aujourd'hui, car son langage de saisie est descriptif. Et pour les notations "complexes" dont j'ai besoin, je les note tout en haut de la page en commentaires et il me suffit de m'y r√©f√©rer.
Mais si j'écris aussi avec Notion, c'est justement que l'ensemble des fonctions (saisie, changement de tempo, de clés, appoggiatures, articulations, dynamiques, etc.) est regroupé dans une seule palette. Et c'est ce soft qui m'a vraiment libéré par rapport aux partitions contrairement à Finale et Sibelius qui sont, j'en conviens, nettement plus puissants mais que je trouvais exaspérants.

Enfin, il est tentant d'écouter le rendu informatique de ce qu'on fait, et donc d'être inconsciemment prisonnier de cette simulation, alors que quand tu composes à la table tu es en prise directe avec ton cerveau. Tout ce que tu imagines, tu l'entends tel qu'il doit l'être, ce qui ne l'est pas le cas avec une simulation. C'est quand même plus libérateur au final.

Là aussi je comprends parfaitement ta remarque, mais je n'écris pas pour des instruments acoustiques d'un ensemble instrumental mais pour des synthétiseurs hardware et virtuels de synthèse, même si j'effectue des mélanges avec la banque Ircam Solo Instruments. Ce qui fait que le résultat que je vais entendre est celui que j'attends.

Sinon, travaillant sur des analyses sur Webern, je pousse même le vice à transcrire avec Opusmodus ses partitions avec la double notation (voire triple notation) alliant hauteurs, notation modulo 12 et position de la série (façon Babbit). Et c'est un excellent exercice de prise en mains du logiciel qui suppose là aussi concentration et précision, la moindre erreur, et tout se décale. De même, c'est excellent pour entrer dans une partition, pour déchiffrer les différentes portées, y compris les clés d'Ut.

PS : Paradoxalement, malgré mon écriture illisible, je prends par contre l'ensemble de mes notes de documentation avec un stylo-plume (un avec plus prononcé et l'autre avec un trait plus fin et de couleur différente), j'aime le plaisir d'écrire avec une belle plume en or. Plaisir que je ne retrouve pas avec un stylo-bic ou un feutre.

Hugo
Membre ‚ô™
Messages : 11
Enregistré le : 28/06/2017 00:41:59

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar Hugo » 05/07/2017 18:58:52

Salut,

Je me suis renseigné sur les claviers maitres, mais je trouve toujours pas comment on fait pour savoir si on est obligé de le brancher pour obtenir du son.

Mon objectif pour le moment c'est apprendre le piano et lire des bouquins d'harmonie, apprendre la composition, donc je voudrais juste le clavier sans tout le matériel avec pour le moment.

Par exemple https://www.thomann.de/fr/maudio_oxygen_88.htm

Celui-ci que qui a l'air bien noté, mais je ne sais pas comment on fait pour savoir si il faut absolument le brancher pour obtenir du son ou si on peut en jouer sans ordinateur branché.

+ Le toucher lourd c'est forcément mieux ? Certains disent que parfois c'est mieux de pas avoir un toucher lourd, je sais plus trop quoi penser.

Je cite " En informatique musical les claviers les plus demandés sont des 25 ou 49 touches avec des pads et potentiomètres rotatifs comme sur les séries AKAI MPK ou NOVATION REMOTE SL. "

http://www.claviermaitre.fr/ d'apres ce site
Modifié en dernier par Hugo le 05/07/2017 19:12:19, modifié 1 fois.

Izedriel35
Membre ‚ô™
Messages : 5
Enregistré le : 05/07/2017 18:52:34

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar Izedriel35 » 05/07/2017 19:09:39

Bonjour,

Pour r√©pondre au titre du sujet, perso de mon c√īt√© je compose sans vraiment jouer d'instruments.
Disons que je pratique le piano, mais uniquement dans le cadre de mes √©tudes ( Musicologie et bient√īt master pour devenir enseignant d'√©ducation musicale ).
J'ai pratiqué aussi 5 ans de guitare électrique en rock, metal et blues mais désormais je n'y touche plus du tout.

Je compose dans un style plut√īt savant/contemporain. Pour orchestre symphonique et des petites formations ( quatuors √† cordes, quintettes, piano seul etc ).
Donc au final je ne pratique aucun des instruments pour lesquels j'écris, tout se passe dans ma tête en fait. J'entends la musique dans ma tête, ensuite j'allume Sibelius et j'écris les thèmes principaux, des ébauches etc. Puis ensuite j'arrange et ainsi de suite.

Donc je pense que l'on n'est certainement pas obligé de jouer d'un instrument pour composer de la musique, il suffit d'avoir une oreille interne active, d'apprendre la théorie ( si l'on veut écrire du '' savant '' j'entends ) , de lire des livres et surtout d'écouter beaucoup de musique, pour moi l'écoute c'est la clef. Comme cela a été dit précédemment, les compositeurs qui écrivent pour orchestre ne jouent pas de chaque instrument de l'orchestre, cela serait dément. Mais avec une bonne oreille, un piano ( avec des notions basiques ) et un traité d'orchestration on peux tout à fait faire quelque chose de bon ! Surtout pour la musique de film !

Pour ce qui est de la MAO en effet cela peut aider, mais de mon c√īt√© je ne m'avancerais pas sur sujet √©tant donn√© que je ne me sers pas du tout de ces outils, c'est √† peine si j'utilise Sibelius pour √©viter mon √©criture manuscrite qui est affreuse. Je ne me sers de la technologie que pour √©diter et imprimer ma musique.
Joaquim
Compositeur/Musicien

Hugo
Membre ‚ô™
Messages : 11
Enregistré le : 28/06/2017 00:41:59

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar Hugo » 05/07/2017 19:13:42

Tu veux pas m'aider pour apprendre la musique je suis sur Rennes :D

Izedriel35
Membre ‚ô™
Messages : 5
Enregistré le : 05/07/2017 18:52:34

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar Izedriel35 » 05/07/2017 19:28:32

Haha je risque d'être un peu occupé l'année qui vient à cause du concours du CAPES !
Mais je peux te conseiller le livre La Théorie de la Musique de Claude Abromont, livre très complet pour apprendre tout ce qui touche à la théorie musicale ! C'est un classique chez les étudiants en musicologie.
Et vu que tu es sur Rennes, tu peux accéder à la bibliothèque de musique de l'université Rennes 2 pour jeter un oeil aux bouquins ! Bon si t'es pas inscrit tu pourras pas emprunter, mais déjà jeter un oeil c'est un bon début !
Joaquim
Compositeur/Musicien

Avatar de l’utilisateur
Tauphe
Membre ‚ô™‚ô™‚ô™
Messages : 734
Enregistré le : 10/08/2007 16:06:55
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Composer sans jouer d'instruments ?

Messagepar Tauphe » 07/07/2017 11:11:29

YuHir√† a √©crit¬†:Quand tu composes √† la table (avec ou sans piano), tu n'as aucun obstacle technique, ce qui fait que tu es plus concentr√©. M√™me lorsque tu ma√ģtrise √† fond un logiciel, tu perds souvent du temps √† trouver comment noter telle ou telle chose, ce qui fait que tu perds √©norm√©ment en fluidit√© d'√©criture. Pire, cela te conduit parfois √† adapter ton √©criture au logiciel plut√īt que l'inverse.


Tout à fait d'accord. Par exemple, écrire ce genre de truc ci dessous à la main est tout à fait naturel, alors que dans Finale, c'est un tas d'opérations assez rébarbatives.

Image

De fait je n'utilise plus finale que pour mettre au propre. Maintenant il y a peut être de meilleurs programmes de notation...


Retourner vers ¬ę¬†Composition musicale¬†¬Ľ

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Illico et 16 invités